Modifié

Pékin 2022 - Snowboard: Huber n'est plus à l'isolement

Testé négatif deux fois de suite, Nicolas Huber peut reprendre les entraînements et devrait bien participer aux JO de Pékin. [EPA/MAXIM SHIPENKOV - Keystone]
Testé négatif deux fois de suite, Nicolas Huber peut reprendre les entraînements et devrait bien participer aux JO de Pékin. [EPA/MAXIM SHIPENKOV - Keystone]
Nicolas Huber (27 ans) a pu mettre fin à sa période d'isolement en Chine. Le spécialiste de snowboard freestyle avait été testé positif au Covid-19 deux jours plus tôt à son arrivée à Pékin pour les JO.

Le Zurichois a depuis subi deux tests négatifs en 24 heures, remplissant ainsi les critères pour pouvoir quitter sa chambre d'hôtel à Zhangjiakou. Il a ainsi rejoint le reste de l'équipe et a désormais le droit de s'entraîner sur la neige.

Cependant, il devra rester isolé dans sa chambre durant les sept prochains jours, à l'exception des entraînements et des compétitions. Les chances semblent donc bonnes pour qu'Huber puisse s'aligner le 6 février dans les qualifications du slopestyle. Il avait fini 2e des Mondiaux dans cette discipline en 2017.

ats/jfk

Publié Modifié