Modifié

Paralympiques 2016: Rio rallume la flamme dès mercredi

Une partie de la délégation allemande en a profité pour visiter le Corcovado. [Kay Nietfeld - Keystone]
Une partie de la délégation allemande en a profité pour visiter le Corcovado. [Kay Nietfeld - Keystone]
Place aux Paralympiques que vous pourrez suivre tous les jours sur RTSsport.ch et l'app RTSsport. A peine 3 semaines après la fin des Jeux olympiques, la flamme va de nouveau briller à Rio le 7 septembre pour les XVes Jeux paralympiques d'été. Ils s'annoncent comme un défi financier et sont en quête de ferveur populaire.

Après une quinzaine olympique mitigée et en pleine crise politique et économique, la mégapole brésilienne accueille jusqu'au 18 septembre plus de 4300 sportifs handicapés venant de 161 nations. Ils sont tous prêts à en découdre sur les terrains pour faire oublier leur handicap.

Cécifoot, athlétisme, rugby-fauteuil, natation, escrime, volleyball assis, équitation: 22 sports sont au programme de cette nouvelle édition, soit 2 de plus qu'en 2012, le canoë-kayak et le triathlon. Et pour la 1re fois, la compétition aura une équipe de réfugiés composée d'un athlète iranien et d'un nageur syrien.

En 2012, le Royaume-Uni, berceau du paralympisme, a placé la barre très haut en organisant dans sa capitale des Jeux record et sans fausse note, avec des compétitions qui s'étaient disputées à guichets fermés et dans la ferveur.

Mais la star incontestée de Londres, chouchou du public et des médias, ne sera pas à Rio: le coureur sud-africain Oscar Pistorius est en prison pour le meurtre en 2013 de sa petite amie Reeva Steenkamp.

afp/bao

Publié Modifié

Engouement absent

A Rio, les difficultés s'accumulent. En pleine période de destitution de sa présidente Dilma Rousseff, le Brésil ne s'est pas franchement passionné pour ses JO. L'engouement ne s'annonce pas non plus au rendez-vous pour les Paralympiques.

De plus, les caisses sont vides. Pour pallier des dépenses imprévues pendant les JO (réparations dans les appartements des athlètes, nettoyage de la piscine devenue verte), le CIO a pioché dans le budget global de Rio 2016. Et les recettes n'ont pas permis de combler le déficit, notamment à cause des faibles ventes de tickets pour les Paralympiques et du manque de sponsors.

Vendredi, 1,4 million de tickets avaient été vendus sur un total de 2,5 millions, un chiffre en "nette progression", a indiqué à l'AFP le Comité international paralympique (IPC).

Le manque d'argent menaçant la participation des pays les plus pauvres, la ville de Rio a offert de débourser 150 millions de réais (42,4 mio d'euros) et le gouvernement brésilien a proposé 100 millions de réais (27,4 mio d'euros) supplémentaires via des parrainages d'entreprises publiques.

Des sommes conséquentes, mais insuffisantes pour le président du comité organisateur qui a dénoncé une "situation inédite" et annoncé des coupes budgétaires: cérémonies d'ouverture et de clôture plus modestes, services de transports réduits ou encore installations mutualisées pour réduire les frais de fonctionnement.

Autre coup dur, la puissante Russie, 2e à Londres, a été sanctionnée pour cause de dopage et exclue de toute la compétition, une 1re dénoncée jusqu'au sommet de l'État russe.

24 sélectionnés suisses

Initialement, 21 athlètes paralympiques suisses devaient être du voyage pour ce raout qui réunira 4350 représentants de 160 pays. Mais l'exclusion de la Russie a permis quelques repêchages.

Il y aura donc 24 sélectionnés suisses, retenus dans 7 sports différents. Parmi eux, une dizaine sont des néophytes. A noter que le Fribourgeois Jean-Marc Berset, qui devait s'aligner en handbike, doit renoncer pour raisons médicales.

Tir l'arc: Magali Comte (Onex), Martin Imboden* (Visp).

Athlétisme: Rollstuhl: Beat Bösch (Nottwil), Catherine Debrunner* (Mettendorf), Heinz Frei (Oberbipp), Sandra Graf (Gais), Marcel Hug (Neuenkirch), Tobias Lötscher (Nottwil), Bojan Mitic (Hochdorf), Manuela Schär (Kriens). - Stehend: Christoph Sommer (Utzenstorf). - Sehbehindert: Philipp Handler (Embrach). - Amputiert: Abassia Rahmani* (Wila).

Para-Cycling. Handbike: Tobias Fankhauser (Hölstein), Heinz Frei, Felix Frohofer* (Russikon), Sandra Graf, Sandra Stöckli* (Jona), Lukas Weber (Zürich). - Cycling: Roger Bolliger* (Bottenwil).

Hippisme. Dressage: Nicole Geiger* (Zeiningen), Celine van Till* (Genf).

Tir: Nicole Häusler* (Pfaffnau), Paul Schnider (Mels).

Natation: Carla De Bortoli* (Salmsach).

Tennis de table: Silvio Keller (Wallbach).

* première participation olympique


4'300 athlètes, 161 nations, 528 médailles d'or: les Paralympiques 2016 en chiffres

Les XVe Jeux paralympiques d'été, qui se dérouleront du 7 au 18 septembre à Rio, sont les premiers à avoir lieu en Amérique du Sud et les plus importants en termes de nations représentées, malgré l'exclusion inédite des athlètes russes. En voici les principaux chiffres:

- 1 pays, la Russie, exclu pour cause de dopage, une première

- 2 athlètes, un lanceur de disque iranien et un nageur syrien, formeront la première équipe de réfugiés de l'histoire des Paralympiques

- 4 sites de compétitions: Barra, Copacabana, Deodoro et Maracana et un village paralympique. Ces Jeux profitent des mêmes infrastructures que celles des jeux Olympiques

- 12 jours de compétition, du 7 au 18 septembre

- 15e édition des Jeux paralympiques d'été

- 22 sports au programme: athlétisme, aviron, basket fauteuil, boccia (jeu de boules), canoë-kayak, cécifoot, cyclisme (route et piste), escrime fauteuil, équitation, football à 7, goalball, haltérophilie, judo, natation, rugby fauteuil, tennis de table, tennis fauteuil, tir à l'arc, tir sportif, triathlon, voile, volley-ball assis

- 95, le nombre de médailles d'or remportées par la Chine, grande gagnante de la précédente édition à Londres en 2012

- 161 nations représentées contre 160 à Londres en 2012

- 528 médailles d'or à se disputer: 226 pour femmes, 38 mixtes et 264 pour hommes

- 2'642 médailles décernées au total: toutes auront un dispositif en acier qui émettra des sons décroissants de l'or au bronze, pour que les malvoyants puissent les reconnaître, et porteront l'inscription "Rio 2016 Paralympic Games" en braille

- 4'300 athlètes attendus, la majorité des places laissées vacantes par l'exclusion des athlètes russes a été redistribuée à d'autres délégations

- 15'000 pièces détachées dans l'atelier de réparation des fauteuils et prothèses des athlètes

- 30'000 bénévoles

- 2,4 millions de places en vente pour assister aux compétitions