Modifié

Rio 2016: l'équipe de Suisse de poursuite "seulement" 7e des qualifs

Silvan Dillier et Cie ne peuvent plus espérer conquérir que le bronze, mais devront réaliser un exploit. [Matthew Childs  - Reuters]
Silvan Dillier et Cie ne peuvent plus espérer conquérir que le bronze, mais devront réaliser un exploit. [Matthew Childs - Reuters]
L'équipe de Suisse de poursuite a déçu pour son entrée en lice dans les Jeux de Rio. Oliver Beer, Théry Schir, Silvan Dillier et Cyrille Thièry n'ont signé que le 7e temps des qualifications en 4'03''845, à plus de sept secondes du record de Suisse.

Les protégés de l'entraîneur national Daniel Gisiger se sont désunis sur le dernier km, alors qu'ils étaient en mesure de passer sous les 4'. Ils devront faire beaucoup mieux vendredi: l'objectif initial était de participer à la finale pour les 5e et 6e places. Pour ce faire, il leur faudra vraisemblablement battre leur record de Suisse (3'56''791).

Leur prestation est d'autant plus décevante que la piste du Vélodrome de Rio est particulièrement rapide. Bradley Wiggins et ses équipiers britanniques ont ainsi réussi le meilleur chrono des qualifications en 3'51''943, manquant le record du monde pour moins de trois dixièmes de seconde.

Le quatuor helvétique se mesurera à l'Allemagne, 6e des qualifications, vendredi au 1er tour (vers 22h heure suisse). Il peut toujours rêver d'une médaille après ces qualifications, à l'issue desquelles une seule équipe - les Pays-Bas, dont l'un des coureurs a chuté - est éliminée. Mais Silvan Dillier et Cie ne peuvent plus espérer conquérir que le bronze.

ats/bolt

Publié Modifié

Poursuite par équipes, qualifs (12.08)

1. Grande-Bretagne 3'51"94
2. Danemark 3'55"39
3. Australie 3'55"60
4. Nouvelle-Zélande 3'55"97

7. Suisse 4'03"84
Beer/Dillier/Schir/Thièry

1er tour (13.08)

1 Italie - Chine
2 Allemagne - Suisse
3 Danemark - Australie
4 Gde-Bretagne - Nvelle-Zélande

Vainqueur 3 et 4 en finale. Les autres équipes se battent pour les places 3-8.