Modifié

Revue de presse: la polémique du "Blick" fait sourire les Romands

Les Bernois grincent des dents. Ils risquent de manquer les playoff. [Peter Schneider - Keystone]
Les Bernois grincent des dents. Ils risquent de manquer les playoff. [Peter Schneider - Keystone]
La polémique lancée par "Blick" au sujet d'une possible conspiration romande contre le CP Berne en hockey a fait sourire la presse francophone helvétique. Mardi, il est aussi surtout question de l'équipe de Suisse de foot.

Dans "La Tribune de Genève", Chris McSorley, le coach de GE-Servette, suggère avec humour "que l'on soumette le journaliste (réd: du "Blick") à un contrôle antidopage". On y apprend en outre qu'une non-qualification en playoff ferait perdre 5 millions de francs à Berne.

"La Liberté" écrit pour sa part, à juste titre, que ""Blick" aurait tort de crier au scandale trop tôt. Car Berne n'a pas encore gagné à Zurich".

Kossmann préfère aussi en rire

Dans "Le Matin", Hans Kossmann, le coach canado-suisse de Gottéron, s'amuse aussi. "C'est vrai, si Berne n'arrive pas en playoff cette saison, ce sera la faute de Fribourg, puisqu'on les a battus cinq fois sur six".

Dans le camp bernois, le moral n'est pas au beau fixe. Le directeur général Marc Lüthi estime les chances de passer des Ours à seulement 30%, nous informe "Blick". Pas très optimiste... Le sort du SCB dépendra du résultat de Gottéron-Lausanne. L'attaquant québécois Marc-Antoine Pouliot a assuré au quotidien alémanique que les Dragons ne feront aucun cadeau au LHC. "C'est le dernier test avant les séries".

Bykov prendra-t-il la succession de Simpson? [Laurent Gillieron - Keystone]Bykov prendra-t-il la succession de Simpson? [Laurent Gillieron - Keystone]Dans la "NZZ", Guy Boucher, l'entraîneur du CP Berne, espère que ses troupes ne seront pas encore une fois tétanisées par l'envie de bien faire. Le Québécois déplore aussi le manque d'efficacité en attaque de son équipe cette saison. 

Bykov, le candidat idéal?

La succession du sélectionneur national Sean Simpson a aussi fait couler de l'encre. Pour "Le Matin", le candidat idéal serait Slava Bykov. Seul hic, l'ex-entraîneur de la Russie ne maîtrise pas l'allemand. "20 Minuten" mise plutôt sur Harold Kreis (ex-ZSC Lions).

Selon "Blick", Simpson pourrait lui rebondir du côté du Lokomotiv Yaroslavl en KHL. Il s'agit, pour mémoire, du club qui avait vu périr son équipe lors d'un crash aérien en septembre 2011.

Dur retour sur terre pour les héroïnes de l'équipe de Suisse féminine de hockey. Revenues "bronzées" de Sotchi, cinq joueuses des ZSC Lions ont disputé leur demi-finale des playoff devant 80 spectateurs, nous dit "Le Matin"...

L'ancien joueur du FC Zurich Drmic s'est fait une place en Bundesliga. [Jean-Christophe Bott - Keystone]L'ancien joueur du FC Zurich Drmic s'est fait une place en Bundesliga. [Jean-Christophe Bott - Keystone]La bataille des buteurs

"La Tribune de Genève" estime que "la bataille des buteurs" est lancée dans l'équipe de Suisse de foot. Admir Mehmedi est content, du point de vue sportif, d'avoir quitté le Dynamo Kiev l'été dernier pour l'Allemagne et Freiburg. "Ce qui se passe en Ukraine est triste", déplore l'attaquant.

Un autre "buteur en série", Josip Drmic, affrontera mercredi à St-Gall la patrie de ses parents. "Ce serait formidable d’ouvrir mon compteur international contre la Croatie", a dit l'attaquant de Nuremberg à "20 Minutes".

Pour ce média, "le Schwytzois devrait logiquement emmener l’avant-garde suisse" pour ce match amical. Il est vrai que cette saison, ses 11 buts en Bundesliga jusqu'ici parlent pour lui.

Michaël Taillard

Publié Modifié

Moto: Mulhauser n'aura "aucune pression"

Enfin, "20 Minutes" donne la parole à Robin Mulhauser. Le Fribourgeois de 22 ans sera le seul Romand engagé dans le Mondial de moto cette saison.

"Cet exercice sera une année d'apprentissage. Le team ne me met aucune pression. Si je parviens à marquer un point, je serai content", affirme-t-il.

Avec un seul GP, celui d'Aragon en 2013, comme expérience à son actif, Mulhauser pourra bénéficier des précieux conseils de son coéquipier bernois Dominique Aegerter. Ils porteront en effet tous deux les couleurs de l'équipe helvétique Technomag-CarXpert dans le championnat du monde de Moto2.