Modifié

Hockey: Cory Schneider, le 3e Suisse de New Jersey

Schneider espère rejouer bientôt. [Michaël Taillard - RTS]
Schneider espère rejouer bientôt. [Michaël Taillard - RTS]
Cory Schneider ne compterait pas comme étranger en National League. Le gardien américano-suisse, qui avait gardé le filet d'Ambri durant 8 rencontres en 2012/13, espère cependant rester le plus longtemps possible en NHL. RTSsport.ch a pu l'approcher en marge du match amical Berne-New Jersey, qui se disputera lundi soir.

Les New Jersey Devils, de passage à Berne pour y affronter le SCB, comptent 3 Suisses dans leurs rangs. Trois? En effet, car outre, Nico Hischier et Mirco Müller, le gardien Cory Schneider (32 ans) possède lui aussi la nationalité helvétique.

L'Américain, dont la grand-maman est suisse, avait évolué à Ambri durant le lock-out en 2012. Année où il avait également disputé la Coupe Spengler avec Fribourg-Gottéron.

Encore en convalescence suite à une opération à la hanche subie en mai, Schneider ne pourra toutefois pas griffer la glace bernoise lundi soir. Il laissera la vedette à son coéquipier Keith Kinkaid.

J'espère ne pas jouer en Suisse avant 5-6 ans

Cory Schneider

- Envisagez-vous de finir votre carrière en Suisse?

CORY SCHNEIDER: Peut-être (sourire). J'y pense. Mais je suis toujours en train d'évoluer à un niveau où j'ai envie de me maintenir. J'espère ne pas avoir à considérer la Suisse comme une option pour la suite de ma carrière avant 5-6 ans. Mais c'est certain qu'en étant citoyen helvétique, j'ai plus d'options ici qu'ailleurs dans le cas où je devrais quitter la NHL.

- Voyagez-vous parfois avec votre passeport suisse?

CORY SCHNEIDER: Je ne possède pas le passeport, juste la nationalité. J'ai le projet de me faire un passeport, mais je ne sais pas du tout comment m'y prendre exactement.

- C'est votre premier séjour en Suisse depuis le lock-out?

CORY SCHNEIDER: Oui, j'apprécie le fait d'être ici. Je n'ai pas l'occasion de visiter le pays, car nous n'avons pas assez de temps libre pour ce faire. Je reviendrai un jour. Je garde des bons souvenirs de mon passage durant le lock-out. La Coupe Spengler était une expérience très agréable.

La Suisse est désormais bien représentée en NHL

Cory Schneider

- Que pensez-vous du niveau du hockey helvétique?

CORY SCHNEIDER: Il y a beaucoup de joueurs talentueux ici. On y bouge bien le puck. Cela a toujours été difficile d'affronter l'équipe de Suisse lorsque j'évoluais avec les USA en juniors. Malgré sa petite taille, la Suisse a bien développé son hockey et est désormais bien représentée en NHL. Il n'y a pas que Nico Hischier.

- Comment va votre hanche?

CORY SCHNEIDER: Je me sens de mieux en mieux chaque jour. Je travaille aussi fort que je peux, en m'entraînant encore davantage qu'à l'accoutumée, pour récupérer. C'est une chance pour moi d'avoir quand même fait ce voyage avec l'équipe.

De Berne, Michaël Taillard

Publié Modifié