Modifié

Le puck est roi à Genève

Tout sourit en cette première partie de saison à Kevin Romy et aux Servettiens. [Arno Balzarini - Keystone]
Tout sourit en cette première partie de saison à Kevin Romy et aux Servettiens. [Arno Balzarini - Keystone]
Qui ose encore dire que Genève n'est pas une ville de hockey? Au bout du lac, avec le tonitruant début de saison des Aigles, il est presque devenu suspect de ne pas s'intéresser aux prestations de la troupe de Chris McSorley.

S'appuyant sur la 3e meilleure affluence en LNA (6890 spectateurs), les Grenat sont invaincus à domicile après 20 parties et paradent en tête du classement, devançant Zurich de 9 points. Grâce aussi à un Tobias Stephan constant dans l'excellence devant le filet depuis sa venue de Dallas en 2009, les Servettiens présentent la meilleure défense du championnat (44 buts encaissés). Belle surprise.

L'avènement de Dan Vukovic

Car sans Brian Pothier (commotionné, l'Américain ne reviendra sans doute jamais au jeu), la défense genevoise semblait a priori un peu légère. C'était sans compter sur la venue de Yannick Weber et sur la progression de certains.

Pour Morgan Samuelsson, consultant pour la version alémanique de Teleclub, Daniel Vukovic est l'une des réjouissances majeures côté grenat. "Il a beaucoup appris aux côtés de Goran Bezina. Il joue un peu comme lui maintenant". Le Canado-Suisse de 26 ans affiche un différentiel de +12 jusqu'ici. Autrement dit: difficile pour les adversaires de marquer en sa présence.

L'apport de Yannick Weber

Difficile de ne pas évoquer non plus l'apport de Yannick Weber. S'il n'a pas l'aura d'un Joe Thornton en NHL, le défenseur bernois de Montréal contribue largement à stabiliser l'arrière-garde, tout en ayant inscrit 12 points.

Yannick Weber, un gage de sécurité pour l'arrière-garde des Aigles. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]Yannick Weber, un gage de sécurité pour l'arrière-garde des Aigles. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]"Il y a un bon mélange entre défenseurs défensifs et offensifs dans cette équipe, dit Weber. Notre box-play est performant, et nos arrières sont capables de marquer en power-play", ajoute-t-il.

Samuelsson le confirme. "L'organisation de GE-Servette en désavantage numérique fait plaisir à voir. Le porteur du puck a rarement une bonne possibilité de passe", analyse l'ex-coach de Sierre.

Cody Almond, la belle surprise

L'attaque, deuxième du pays derrière celle de Lugano (70 buts marqués contre 73 aux Tessinois), n'est pas en reste. Le Canado-Suisse Cody Almond, énième trouvaille de McSorley, est une perle. L'ex-centre de Minnesota en NHL affiche déjà 18 points au compteur. "Je ne m'attendais pas à ce qu'il marque autant. C'est une belle surprise", dit Samuelsson.

Cela demande confirmation, mais Almond semble taillé pour la LNA. Il pourrait réserver de bonnes surprises à l'équipe de Suisse au terme de la prochaine saison, lorsqu'il sera sélectionnable.

Quant à Logan Couture (21 points), l'ailier de San Jose est synonyme d'efficacité et de spectacle. Pour preuve, son but venu d'ailleurs en "coup du foulard" contre Davos le 27 octobre.

Kevin Romy "en feu"

Mais l'attaquant le plus emblématique de cette bonne entame de saison genevoise est sans nul doute Kevin Romy.

Jumelé à Couture et à Dan Fritsche, le Chaux-de-Fonnier de 27 ans est, avec 19 points, le deuxième meilleur compteur suisse de la ligue après l'inévitable Damien Brunner (Zoug). "En ce moment, Romy est aussi bon que n'importe lequel des renforts de NHL venus en LNA le temps du "lock-out"", affirme Samuelsson.

"J'ai de l'expérience et j'essaie d'en tirer profit, répond Romy. Avec Couture et Fritsche, on se complète bien. Chacun utilise les forces de l'autre pour créer des occasions", ajoute-t-il.

Les Aigles de Chris McSorley se sont passablement renforcés cette année  [Karl Mathis - Keystone]Les Aigles de Chris McSorley se sont passablement renforcés cette année [Karl Mathis - Keystone]Pas suffisant pour le titre?

Quid du système de jeu grenat, décrit parfois comme ennuyeux par certains? "Genève ne joue pas comme l'URSS des années 70-80, c'est certain. Mais au moins, il se passe toujours quelque chose". Morgan Samuelsson est ravi.

Cela suffira-t-il pour le titre? "Non! Cette équipe prend trop de pénalités dans les moments importants, et cela se paiera cash en playoff. Chris McSorley est trop virulent vis-à-vis des arbitres", pense le Suédois de 44 ans.

On saura en avril si cette prophétie est la bonne... D'ici là, reste à espérer pour les Grenat que la pause dévolue aux équipes nationales ne fasse pas dévier de leur trajectoire des Aigles bien partis vers les sommets.

Michaël Taillard

Publié Modifié

LNA, classement (03.11)

1.Genève 20/46
2.Zurich 21/37
3.Fribourg 20/33
4.Lugano 20/32
5.Berne 20/31
6.Zoug 19/29
7.Davos 20/29
8.Kloten 20/29
------------------
9.Bienne 20/29
10.Rapperswil 21/29
11.Ambri 20/19
12.Langnau 17/14