Publié

Beni Plüss et Gottéron en finale?

Beni Plüss qui jubile après avoir marqué: une scène que l'on risque de voir souvent en 2012/13 aussi. [Patrick Kraemer - Keystone]
Beni Plüss qui jubile après avoir marqué: une scène que l'on risque de voir souvent en 2012/13 aussi. [Patrick Kraemer - Keystone]
Produit de l'usine à talents qu'est Kloten - "je suis soulagé que les Flyers restent en LNA" - Benjamin Plüss est l'un des piliers de Fribourg. Le Zurichois s'est confié à RTSsport.ch, avant la reprise en LNA mercredi.

A 33 ans, l'attaquant international est sur le point d'entamer sa 10e saison à St-Léonard. Celle du premier titre fribourgeois? L'objectif énoncé par Laurent Haymoz est en tous les cas élevé. Il s'agira ni plus ni moins d'atteindre la finale des playoff!

"Il est un peu tôt pour juger de la cuvée 2012/13 de Gottéron, concède "Beni" (46 points la saison passée, dont 17 buts). Et comme nous, beaucoup de clubs visent le titre. Mais le but fixé par notre président est réaliste".

"Mauldin peut faire la différence"

RTSsport.ch: Julien Sprunger absent jusqu'à nouvel avis suite à ses commotions à répétition, Andrei Bykov et vous êtes du coup orphelins de votre compère de longue date. Est-ce dur à gérer?

BENJAMIN PLÜSS: Oui et non. On savait déjà depuis le début du mois d'août qu'on allait devoir se passer de lui. En préparation, plusieurs ailiers droits ont joué à nos côtés. Ce n'est pas la même chose qu'avec Julien. Mais nous sommes des professionnels, nous devons nous adapter en conséquence. On ne sait pas encore qui commencera la saison dans notre ligne d'attaque.

Greg Mauldin risque bien de semer le trouble dans les défenses adverses en LNA. [Peter Schneider - Keystone]Greg Mauldin risque bien de semer le trouble dans les défenses adverses en LNA. [Peter Schneider - Keystone]RTSsport.ch: Greg Mauldin se trouve parmi les "remplaçants" possibles de Sprunger. Pouvez-vous nous dire un mot sur la nouvelle recrue américaine de Gottéron (ex-Lake Erie/AHL)?

BENJAMIN PLÜSS: C'est un attaquant qui joue dans le plus pur style nord-américain. Il est rapide, physique et a un bon shoot. Il n'hésite d'ailleurs pas à tirer, ce qui nous aidera à nous créer des occasions. Nous avons trop de joueurs qui recherchent la passe parfaite plutôt que le tir. Ce n'est pas un seul joueur qui fait une équipe, mais il a vraiment les moyens de faire la différence.

"L'European Trophy? Une belle expérience"

RTSsport.ch: Vous avez disputé l'European Trophy contre divers clubs européens, comme le TPS Turku ou Djurgardens, en guise de préparation. Une belle expérience?

BENJAMIN PLÜSS: Oui, même si les résultats n'ont pas tellement été à la hauteur (réd: 2 succès/5 défaites). D'habitude, on affronte plutôt des clubs suisses. Là, on a pu se mesurer à des Tchèques, à des Finlandais et à des Suédois. Le rythme était assez élevé.

RTSsport.ch: Passer du temps à l'étranger, en République tchèque et en Suède, a sans doute permis de renforcer l'esprit d'équipe au sein du groupe, non?

BENJAMIN PLÜSS: Oui. Cela nous a permis de faire des sorties d'équipe. C'étaient des moments constructifs sur et en dehors de la glace.

RTSsport.ch: Sur un plan personnel, est-ce que vous avez franchi un nouveau palier après avoir pris part à votre premier Mondial en mai avec l'équipe de Suisse?

Plüss (à gauche, ici face aux USA) a engrangé une précieuse expérience lors du dernier Mondial. [Peter Schneider - Keystone]Plüss (à gauche, ici face aux USA) a engrangé une précieuse expérience lors du dernier Mondial. [Peter Schneider - Keystone]BENJAMIN PLÜSS: Je m'en rendrai compte en cours de saison. A l'heure qu'il est, c'est difficile à dire. C'était une belle expérience de pouvoir affronter les meilleurs joueurs du monde et d'Europe, et j'ai certainement beaucoup appris sur le plan tactique.

Pas favorable aux "renforts" du lock-out

RTSsport.ch: Grâce à votre présence à Helsinki dans le groupe de Sean Simpson, vous êtes peut-être définitivement sorti de l'ombre de votre frère Martin (CP Berne)?

BENJAMIN PLÜSS: Je fais mon chemin, il fait le sien. Il mérite tout ce qui lui est arrivé. Dommage qu'il n'ait pas été de la partie, mais c'était son choix. J'ai déjà eu la chance d'évoluer avec lui en équipe nationale, mais je n'en fais pas une fixation pour le futur. C'est à Sean Simpson de décider qui sera du voyage au prochain Mondial.

RTSsport.ch: On parle beaucoup d'un éventuel lock-out en NHL. Souhaiteriez-vous voir des joueurs de cette ligue débarquer en LNA, même temporairement?

BENJAMIN PLÜSS: A mon avis, ce ne serait pas une bonne chose. Cela fausserait le championnat. Les joueurs qui auraient la chance d'évoluer aux côtés de Mark Streit, par exemple, en retireraient beaucoup de bénéfices. Par contre, les adversaires seraient défavorisés, car la place de Streit est en NHL, pas en LNA. Mais nous, joueurs, n'avons pas notre mot à dire...

Propos recueillis par Michaël Taillard

Publié

FRIBOURG-GOTTERON, LES + ET LES -

LES PLUS:

- une attaque de feu (Rosa, Dubé, Gamache, Plüss, Jeannin, Bykov, etc).

- un public passionné et fidèle.

- Hans Kossmann a prouvé qu'il a l'étoffe d'un entraîneur en chef en LNA (demi-finale contre Berne en 2011/12).


LES MOINS:

- le défenseur canadien Shawn Heins (38 ans) fait-il la saison de trop?

- Benjamin Conz (ex-Lugano) remplacera-t-il avantageusement Cristobal Huet au but?

- Julien Sprunger retrouvera-t-il la santé?

L'effectif de Fribourg-Gottéron


Gardiens:

1 Benjamin Conz (nouveau)
29 Simon Rytz


Défenseurs:

61 Alain Birbaum
5 Lukas Gerber
44 Shawn Heins (CAN)
8 Joel Kwiatkowski (CANouveau)
55 Romain Loeffel
82 Michael Ngoy
77 Sebastian Schilt (nouveau)
79 Sandro Wiedmer (nouveau)
2 Marc Abplanalp


Attaquants:

93 Cédric Botter
15 Sandro Brügger
89 Andrei Bykov
23 Jan Cadieux
96 Christian Dubé
22 Simon Gamache (CAN)
57 Adam Hasani
58 Sandy Jeannin
27 Mike Knoepfli
20 Greg Mauldin (USAouveau)
26 Melvin Merola
13 Benjamin Plüss
18 Pavel Rosa (CZE)
86 Julien Sprunger
9 Sebastian Sutter (nouveau)
17 Tristan Vauclair


Entraîneur: Hans Kossmann (CAN-SUI)