Modifié

Brave jusqu'au bout, Genève mord la glace

Brian Pothier défend la cage de Stephan face à l'acharnement de Kinrade (en bl.). [JEAN-CHRISTOPHE BOTT  - Keystone]
Brian Pothier défend la cage de Stephan face à l'acharnement de Kinrade (en bl.). [JEAN-CHRISTOPHE BOTT - Keystone]
Genève est passé près d'un petit exploit qui l'aurait bien arrangé. Mais les Aigles ont du s'avouer vaincus devant Berne, vainqueur en prolongations (1-2). Les Grenat empochent tout de même un point, important dans leur duel contre Bienne.

Personne ne pourra reprocher aux Genevois de n'avoir pas laissé leurs tripes sur la glace pour tenter de revenir à la hauteur de Berne, après avoir été rapidement menés sur l'ouverture du score de Pascal Berger (7e). Pendant 50 minutes, les hommes de Chris McSorley se sont battus sur chaque palet. Berne s'est simplement montré plus solide. Il a fallu plusieurs interventions de grande classe de Tobias Stephan pour éviter que les joueurs Pascal Berger trompe Tobias Stephan et met les Ours sur les bons rails. [JEAN-CHRISTOPHE BOTT  - Keystone]Pascal Berger trompe Tobias Stephan et met les Ours sur les bons rails. [JEAN-CHRISTOPHE BOTT - Keystone] de la capitale ne prennent un avantage décisif.


Les Genevois ont lutté pour trouver enfin la récompense à la 57e quand, sur un tir de l'Américain Pothier, Marco Bührer, gêné par le trafic, renvoyait le puck devant lui pour le plus grand bonheur de Daniel Rubin, futur Bernois. Ce but illustrait quand même les carences genevoises, les Aigles n'ayant que rarement gêné le portier bernois alors qu'ils ont souvent approché la cage adverse.


Simek malchanceux

Les Servettiens ont donc arraché le droit de disputer la prolongation mais sur une erreur de Goran Bezina, son ancien coéquipier, Thomas Déruns s'emparait du puck avant de servir idéalement Froidevaux, buteur sans pitié devant Stephan. Les Genevois pourront regretter les trois véritables chances de but de Juraj Simek, bien malheureux à la finition cette fois-ci. Ils sauront aussi bientôt si ce point est suffisant dans la course aux playoff.


Dans l'autre match de la soirée, Lugano s'est facilement imposé au Hallenstadion. Grâce à un doublé de Kevin Romy, déjà bien en vue ce week-end avec l'équipe de Suisse à Minsk, les Tessinois ont pris leur aise en terres zurichoises. Sannitz et Steiner ont conclu l'affaire avec deux buts en 38'' dès la 50e minute. Ainsi, les Lions ont réalisé une bien mauvaise affaire: les hommes de Bob Hartley restent dans le viseur de Genève-Servette et Bienne, alors qu'ils affronteront successivement Zoug et Davos!


si/hdel


Publié Modifié

LNA, 44e et 47e journées (14.02)

Genève - Berne ap 1-2 (0-1 0-0 1-0)
7'Berger (Dumont, Ritchie) 0-1,
57'Rubin (Pothier) 1-1,
62'M.Pluess (Déruns) 1-2.

ZSC Lions - Lugano 0-4 (0-1 0-1 0-2)
14'Romy (Sannitz, Bednar) 0-1,
34'Romy (Bednar, Domenichelli) 0-2,
51'Sannitz (Schlumpf, Romy) 0-3,
52'D.Steiner (Murray, McLean) 0-4.

LNA, classement (14.02)

1.Zoug* 46 22 8 9 7 160-125 91
2.Davos* 46 25 6 3 12 140-108 90
3.Fribourg* 46 24 6 3 13 146-111 87
4.Berne* 47 23 5 6 13 147-121 85
5.Kloten* 46 24 1 6 15 141-109 80
6.Lugano 46 19 5 5 17 145-142 72
7.ZSC Lions 45 17 7 3 18 123-121 68
8.Genève 47 15 5 9 18 110-115 64
---------------------------------------
9.Bienne 46 17 4 3 22 103-115 62
10.Ambri+ 46 9 6 7 24 93-138 46
11.SCL Tigers+ 46 11 5 3 27 114-158 46
12.Lakers+ 45 11 1 2 31 91-150 37

*: équipes qualifiées pour les playoff
+: équipes condamnées aux playout