Modifié

Gottéron: le président s'en va

La pérennité de Fribourg Gottéron semble assurée
La pérennité de Fribourg Gottéron semble assurée
Le président de Fribourg Gottéron Laurent Schneuwly a démissionné, a annoncé le club à l'issue de son assemblée générale. Il est remplacé par Daniel Baudin.

Les actionnaires majoritaires ont par ailleurs accepté le plan
d'assainissement visant à sauver le club de la faillite. "Au moment
d'évoquer la situation du club, nous nous sommes posés une question
primordiale: être ou ne pas être?" imageait Albert Michel,
responsable du groupe de travail qui s'est penché sur le cas de
Fribourg Gottéron et président de la Banque Cantonale de
Fribourg.

"Lorsque l'on pense à l'impact du club dans la région
fribourgeoise, il fallait le sauver", a ajouté A.Michel. Pour ce
faire, les actionnaires du club de Saint-Léonard verront leurs
actions perdre 85% de leur valeur, passant de 200 à 30 francs par
action nominale. Grâce à cette pirouette, le club libère plus de
deux millions, soit deux tiers de la dette à éponger.

En bonne voie pour la licence

En outre, diverses créances vont être abandonnées notamment par
la ville de Fribourg (130'000 francs) et la banque cantonale du
canton - qui assure à elle seule près de la moitié de
l'assainissement - afin de remettre le club à flots.

Qu'en est-il dès lors de la dette qui sera inévitablement
contractée durant cette saison ? "Nous avons tablé sur un
manque situé aux alentours du million de francs, les fonds sont
d'ores et déjà là pour faire table rase du passé", assure A.Michel.
Grâce à ces mesures, Fribourg Gottéron semble en bonne voie pour
obtenir sa licence de jeu pour la saison à venir.

Rester en LNA

L'avenir économique de Fribourg Gottéron assuré, le président
Laurent Schneuwly a donc décidé de céder son poste. "Je resterai
tout de même actif dans le club en tant que conseiller juridique",
expliquait celui qui est resté deux ans en poste.

Pour lui succéder, Daniel Baudin (55 ans), administrateur d'une
fiduciaire, a été nommé: "J'avais refusé ce poste en 2004, mais cet
assainissement a rendu les choses bien plus simples."

Au moment d'être intronisé, Daniel Baudin était clair: "Il faut
désormais tout mettre en oeuvre pour maintenir le club en LNA et
assurer la pérennité financière à moyen et long termes." Même s'il
avoue être un fervent supporter du club, le nouvel homme fort de
Saint-Léonard n'a pas l'envie d'interférer avec le travail des
membres du staff.

Pas un nouveau Constantîn

"Je ne suis pas comme Christian Constantin au FC Sion, je
n'influerai pas dans l'aspect sportif. Nous avons un directeur
technique ainsi qu'un entraîneur et je compte bien m'appuyer sur
eux pour travailler.", a assuré D.Baudin.

A l'évocation de la saison à venir, Daniel Baudin ne peut pour
l'heure pas trop s'avancer: "Nous allons procéder à des audits afin
de préparer le prochain exercice dans les meilleures conditions.
D'ici Noël, nous y verrons sans doute plus clair au niveau du
budget à notre disposition. A ce moment-là nous pourrons parler
clairement avec les membres du staff de l'aspect sportif."

si/boi

Publié Modifié

Une très mauvaise passe

Gottéron traverse une mauvaise période en LNA.

Les Fribourgeois ont été battus à deux reprises aux tirs au but le week-end dernier, par les Zurich Lions 4-3 samedi et par Zoug 2-3 aux Vernets dimanche.

Gottéron occupe le 10e rang de LNA, à 10 points du 8e, les ZSC Lions.

Le club est principalement fébrile après les 60 minutes réglementaires. Se retrouvant à 9 reprises dans cette situation depuis le début de la saison, les hommes de Serge Pelletier ont concédé 9 défaites. Du 100%...