Modifié

Mondial de hockey: "Tant que rien n’est annulé, je continue à me préparer", confie Noah Rod

Noah Rod poursuit sa préparation physique. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Noah Rod poursuit sa préparation physique. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
L’Instant Sport a évoqué ce matin le Mondial de hockey en Suisse, qui est l’une des dernières compétitions dont le report ou l’annulation n’a pas encore été prononcé. Comment rester en forme sans patiner sur la glace? L'international helvétique Noah Rod, également capitaine de Genève-Servette, a donné quelques pistes.

La Fédération internationale de hockey sur glace devrait annuler ces joutes dans les heures, voir les jours à venir. Mais cette attente commence à peser. Notamment pour les internationaux qui s'impatientent. C'est le cas de Noah Rod, le capitaine de Genève-Servette, qui a du mal à comprendre le silence de la fédération.

"Je ne comprends pas trop, mais je pense qu’ils ont sûrement leurs raisons. Ils font leur maximum pour que cela ait lieu". Malgré tout, la frustration est bien présente. "C'est frustrant, cela fait 7-8 mois que je me prépare pour ces Mondiaux. Ce n'est pas la même chose de disputer des Mondiaux en Suisse ou dans un autre pays. J'espère que si c'est annulé cette année, cela va être reporté à l'année prochaine".

En bon professionnel, Noah Rod doit se maintenir en forme même s’il n’est pas possible de s’entraîner sur la glace. Alors, le Genevois a dû faire preuve d'inventivité. "Tant que rien n’est annulé, je continue à me préparer. C’est notre métier, on doit rester prêt. On a eu de la chance de pouvoir prendre quelques équipements de la salle de musculation de la patinoire. J'ai un grand sous-sol donc j’ai pu me faire une salle de musculation avec vélo et poids, notamment pour maintenir un niveau élevé."

L'attente face à l'annulation des Mondiaux de hockey [RTS]
L'attente face à l'annulation des Mondiaux de hockey / RTS Sport / 1 min. / le 20 mars 2020

fg

Publié Modifié