Modifié

Le HC Bienne de Steinegger face au roc zougois

Le formidable esprit de corps des Biennois suffira-t-il face à la "machine" zougoise? [SANDRO CAMPARDO 
 - Keystone]
Le formidable esprit de corps des Biennois suffira-t-il face à la "machine" zougoise? [SANDRO CAMPARDO - Keystone]
Equipe surprise de la saison, Bienne va défier Zoug dès jeudi en quart de finale des playoff. La formation au plus petit budget de la Ligue peut-elle accrocher le vainqueur du tour de qualification? Le défenseur seelandais Martin Steinegger est conscient de la difficulté de la tâche, mais y croit.

Pour la première fois depuis 1993, le HC Bienne va goûter aux délices des playoff de LNA. Autrement dit, le club seelandais est l'un des huit aspirants au titre de champion de Suisse 2011/12. Le quart de finale qui va l'opposer à Zoug dès jeudi paraît on ne peut plus déséquilibré. Tout autre résultat qu'un net succès du vainqueur de la saison régulière serait une énorme surprise.


Pour la petite histoire, la dernière fois que Bienne a remporté une série de playoff dans l'élite remonte à 1990, et une victoire contre... Zoug (2-0 dans une série best of three à l'époque). Sauf revirement de dernière minute, Martin Steinegger (40 ans) vivra ces prochains jours les derniers matches de sa carrière. Le défenseur du HCB est prêt à tout donner.


"La saison n'est pas finie"

Martin Steinegger a disputé à ce jour 1020 matches en 22 ans de carrière. [Keystone]
Martin Steinegger a disputé à ce jour 1020 matches en 22 ans de carrière. [Keystone]
tsrsport.ch: L'objectif pour Bienne, comme toute équipe en playoff, c'est le titre?


MARTIN STEINEGGER: (rires) Pas pour le moment. L'objectif, c'est de gagner notre quart de finale contre Zoug.


tsrsport.ch: N'y a-t-il pas un risque de relâchement au sein de l'équipe? Votre saison est quoi qu'il arrive déjà réussie.


MARTIN STEINEGGER: Oui, c'est vrai que notre but était le maintien. Le risque maintenant est effectivement d'être satisfait de ce que nous avons accompli. Mais samedi après notre qualification, nous avons toute de suite évoqué notre prochain devoir. La saison n'est pas finie. Nous sommes persuadés de pouvoir pousser Zoug à la limite et pourquoi pas réaliser une surprise.


tsrsport.ch: Franchement, Bienne n'a aucune chance face à Zoug, non?


MARTIN STEINEGGER: Sur le papier, oui. C'est une équipe très forte offensivement avec des joueurs talentueux. Elle joue de manière plus dure que nous. Zoug a toutes les armes pour aller au bout des playoff. Mais, avec Berne, j'ai vécu trois séries ou le 8e a battu le 1er. Nous espérons en faire de même.


"Impossible de contrôler Brunner durant 60 minutes"

tsrsport.ch: Quelle tactique devrez-vous adopter pour contrer cette "dream team"?


MARTIN STEINEGGER: Notre style n'est pas de jouer dur. Si nous tombons dans ce piège, nous n'aurons aucune chance. Il faudra jouer comme nous l'avons fait durant la saison, très compact défensivement. Ce que nous devons améliorer, c'est notre efficacité devant le but adverse. Si nous voulons avoir une chance de passer ce tour, nous devrons être plus opportunistes.


Reto Berra, élu MVP de la saison, face à Damien Brunner, meilleur compteur de la Ligue. Qui aura le dernier mot? [Keystone]
Reto Berra, élu MVP de la saison, face à Damien Brunner, meilleur compteur de la Ligue. Qui aura le dernier mot? [Keystone]
tsrsport.ch: Avec Damien Brunner, vous allez affronter le meilleur compteur de la Ligue. Pouvez-vous le neutraliser?


MARTIN STEINEGGER: Il est impossible de contrôler un tel joueur durant 60 minutes. Nous le savons, il est capable de marquer un but dans n'importe quelle position. C'est notre jeu en équipe qui lui permettra de briller ou non. Avec Berra, nous possédons le meilleur gardien de la saison régulière. C'est certainement un atout face à Zoug.


"Ma décision n'est pas encore arrêtée à 100%

tsrsport.ch: Cette qualification pour les playoff va-t-elle encourager Martin Steinegger à rempiler pour un an de plus?


MARTIN STEINEGGER: (rires) Non, playoff ou playout, c'est égal. Cela dépend de mon corps et de ma tête. Ma décision n'est pas encore arrêtée à 100%, mais il y a de grandes chances que je mette un terme à ma carrière après cette saison. L'issue de ces playoff n'aura aucune influence sur ma décision. Après la saison, je vais réfléchir un ou deux jours au calme. Je ne veux pas avoir de regret, le hockey a quand même bercé ma vie durant ces 25-30 dernières années. Une fois la décision prise, je ne pourrai pas revenir en arrière.


tsrsport.ch: Pour terminer, quelle équipe sera sacrée championne de Suisse 2011/12?


MARTIN STEINEGGER: Aïe, aïe, aïe (rires). C'est vraiment difficile à prédire. Pour moi, il y a trois favoris qui se dégagent: Zoug, Davos et Fribourg. Mais le chemin est long jusqu'au titre. Zoug doit déjà nous battre. Si nous franchissons ce tour, nous affronterons ensuite Davos. Alors à la fin, c'est peut-être Fribourg! (rires) Non, on verra bien. Ce sera intéressant et sans doute très serré.


Propos recueillis par Stéphane Altyzer


Publié Modifié

LNA, playoff 1/4, acte I (01.03)

Davos -ZSC Lions JE 19h45
Fribourg-Lugano JE 19h45
Kloten -Berne JE 19h45
Zoug -Bienne JE 19h45

LNA, playout 1/2, acte I (01.03)
Genève -Lakers JE 19h45
SCL Tigers -Ambri JE 19h45

Martin Steinegger en bref

Né le: 15 février 1972
Nationalité: Suisse

Taille/poids: 187 cm / 92 kg

Poste: défenseur
Tir: gaucher

Carrière professionnelle:
HC Bienne (1990-1995), CP Berne (1995-2008), HC Bienne (2008-2012?). Champion de Suisse en 1997 et 2004. Il a joué 219 matches pour l’équipe de Suisse

Statistiques en LNA (au 25.02.2012): 1020 matches, 107 buts, 244 assists, 351 points. 1832 minutes de pénalité.