Modifié

Hockey: l'heure de vérité pour Nico Hischier

Le Valaisan Nico Hischier (n°18) va écrire une page du hockey helvétique. [Frank Gunn - Keystone]
Le Valaisan Nico Hischier (n°18) va écrire une page du hockey helvétique. [Frank Gunn - Keystone]
Samedi peu après 1h du matin, Nico Hischier (18 ans) va sans doute écrire un nouveau chapitre de l'histoire du hockey sur glace suisse. Sauf coup de théâtre, son nom devrait être appelé en 1er ou en 2e lors de la draft NHL à Chicago.

Dans ce qui s'apparente à un marché des jeunes joueurs, Nico Hischier a toutes les chances de faire partie des deux premiers élus. Si les New Jersey Devils et les Philadelphia Flyers ont bien fait leurs devoirs, le Valaisan devrait rejoindre l'une de ces deux franchises (Nolan Patrick, étant l'autre favori pressenti).

Il battra de fait le "record" suisse de Nino Niederreiter, choisi par les New York Islanders au 5e rang de la draft 2010.

De Viège à Berne

Né le 4 janvier 1999, originaire de Naters et formé à Viège, Hischier a vite brûlé toutes les étapes avant de partir s'aguerrir à Berne à l'âge de 15 ans. Alors qu'il est dans l'effectif des juniors élite bernois, Guy Boucher, alors coach des Ours, lui offre l'opportunité de jouer en LNA à 15 reprises. Durant ces 15 rencontres, il marque son unique but en LNA à l'heure actuelle, le 11 décembre 2015.

De Berne à Halifax

Choisi par Halifax au 6e rang lors de l'import draft de la Canadian Hockey League (qui regroupe différentes ligues juniors), le Valaisan a traversé l'Atlantique pour se retrouver dans la ville de Sidney Crosby. Hischier a rapidement démontré son incroyable potentiel. En 57 matches de saison régulière, il a compilé 86 points (38 buts/48 assists). Puis lors des six matches de playoffs, il a ajouté 7 points (3/4). Tourigny, son coach d'alors, n'a pas hésité à parler du meilleur jeune joueur qu'il ait eu la chance de coacher en le comparant à Henrik Zetterberg. Rien que ça.

Une ascension fulgurante

En octobre dernier, la première liste publiée par ISS Hockey le classait au 26e rang des meilleurs espoirs évoluant en Amérique du Nord. Le numéro un? Nolan Patrick. Avant que sa position ne grimpe au classement: 21e en novembre, 8e en décembre, 3e en janvier et enfin 2e en mars, une position qu'il occupe toujours sur ce site de référence.

Au final, peu importe que Hischier soit sélectionné en numéro un, en numéro deux voire pourquoi pas en numéro trois. Le jeune centre sait qu'il aura de la pression où qu'il aille. A Newark, à Philadelphie ou ailleurs. Mais Hischier a prouvé qu'il savait vivre avec depuis longtemps.

ats/savi

Publié Modifié

En février dernier, Hischier avait comptabilisé 5 points dans un match de Ligue de Hockey Junior Majeur du Québec (LHJMQ)