Modifié

Le Lausanne HC retrouve l'élite du hockey suisse

Les Lausannois peuvent laisser éclater leur joie après leur victoire contre Langnau. [Pascal Muller - EQ]
Les Lausannois peuvent laisser éclater leur joie après leur victoire contre Langnau. [Pascal Muller - EQ]
Après huit saisons passées en LNB et deux barrages infructueux (2009 et 2010), le Lausanne HC peut enfin fêter son retour dans l'élite du hockey suisse! Dans leur patinoire de Malley, les Lausannois ont dominé 3-2 les Langnau Tigers et remportent ainsi la série de promotion-relégation LNA/LNB.

Le Lausanne HC l'a fait! Il était précisément 21h50 ce 16 avril 2013 lorsque le club vaudois a fait (enfin) son retour dans l'élite du hockey suisse. Huit ans - une éternité pour les fans - que toute une région attendait ce moment de grâce. Parfaitement soudé et équilibré, ce LHC version 2012/13 a su parfaitement gérer la pression pour envoyer Langnau dans "l'enfer" de la LNB.

Pour les Emmentalois, la chute est dure à encaisser, eux qui sont passés à 54 secondes du maintien lors de l'acte VI de la finale des playout face aux Lakers. Club culte du hockey helvétique, Langnau quitte l'élite après 15 années où il n'aura goûté qu'une seule fois aux playoff (2011). Maigre bilan...

L'effet Gerd Zenhäusern

Le coach Zenhaeusern, ici avec Dostoinov, a réussi son pari.  [Pascal Muller - EQ]
Le coach Zenhaeusern, ici avec Dostoinov, a réussi son pari. [Pascal Muller - EQ]

Le LHC doit désormais s'installer sur la durée en LNA. Ce club a le potentiel pour être un des acteurs de pointe du hockey suisse. A condition d'y aller pas à pas et de pas renouveler les erreurs d'un passé pas si lointain.

Lausanne avec les... Tessinois!

Dès septembre prochain, le LHC arpentera donc la BernArena, le Hallenstadion, les Vernets et autre Valascia. Des noms qui doivent sonner comme une douce mélodie pour les supporters lausannois.

D'un point de vue strictement sportif, Lausanne remplace Langnau également au niveau des "groupes" géographiques. Cela signifie que le club vaudois se retrouve avec Zoug, Ambri et Lugano, trois adversaires qu'il affrontera 6 fois! Ce n'est seulement que lors de la saison suivante (2014/15) que Lausanne "permutera" avec Berne. Les Vaudois croiseront la route alors de Genève, Fribourg et Bienne à six reprises.

"Fier d'entraîner cette équipe"

GERD ZENHÄUSERN (entraîneur du LHC): Incroyable! Ce club, ces joueurs et le public méritent cette LNA. C'est aussi pour moi une manière d'effacer la relégation de 2005 (réd: il était alors joueur du LHC), j'avais de la culpabilité. Je suis très fier d'être l'entraîneur de cette équipe. Le LHC, c'est le club que j'aime le plus! Si je suis là, c'est grâce à John van Boxmeer qui m'avait engagé comme assistant. Il a sa part dans cette promotion.

Le public lausannois n'a pas manqué de féliciter ses joueurs (ici Déruns). [JEAN-CHRISTOPHE BOTT - Keystone]
Le public lausannois n'a pas manqué de féliciter ses joueurs (ici Déruns). [JEAN-CHRISTOPHE BOTT - Keystone]

La décision concernant mon avenir est plus ou moins prise mais je n'ai encore rien signé nulle part (réd: il sera vraisemblablement assistant de Kevin Schläpfer à Bienne).

FLORIAN CONZ (capitaine du LHC): On est passé par toutes les émotions, c'est une immense joie! C'est la victoire de tout un canton. Il faut féliciter toute l'équipe qui a fait preuve d'une solidarité exemplaire, y compris les remplaçants.

BENJAMIN CHAVAILLAZ (défenseur du LHC): Je joue dans cette patinoire depuis 20 ans, c'est un rêve de gamin qui se réalise. J'ai de la peine à y croire. Quitter le club de cette manière, je ne pouvais pas rêver mieux (réd: il évoluera à Ambri dès la saison prochaine).

"Du caractère et de la ressource"

CRISTOBAL HUET (gardien du LHC): Cette promotion en LNA gardera une place spéciale dans ma carrière, parce que ce n'est pas évident à réaliser. Félicitation à toute l'équipe et à ce public incroyable. Gerd Zenhäusern, on l'adore tous! Il a tout de suite réussi à souder cette équipe, trouver la cohésion. C'est un entraîneur qui garde toujours son calme.

JAN ALSTON (directeur sportif du LHC): Les gars ont été juste incroyables. Ils ont montré du caractère et ont toujours trouvé des ressources. Les leaders, Genoway, Huet, Conz, ont fait un gros travail. Toute l'équipe, le staff, les entraîneurs ont été bons. Le départ de Zenhäusern? Je n'ai rien à dire à ce sujet, on fait la fête maintenant et on communiquera en temps voulu.

Kamerzin (à droite) célèbre avec Leeger le premier but lausannois. [LAURENT GILLIERON  - Keystone]
Kamerzin (à droite) célèbre avec Leeger le premier but lausannois. [LAURENT GILLIERON - Keystone]

Mon regret aurait été de quitter le club sans avoir pu l'amener en LNA. Je pars à Genève sans amertume. Je me réjouis de travailler avec McSorley. Avec lui, je peux espérer encore franchir un palier. C'est bien de vivre d'autres expériences et de ne pas toujours rester dans le même club. Mais je me réjouis de revenir dans ce chaudron qu'est Malley, dans le camp d'en face.

"Un bel état d'esprit"

PATRICK DE PREUX (président du LHC): C'est le bonheur absolu. On l'a fait après 8 ans de galère. On a une équipe magnifique avec un bel état d'esprit. Tous les joueurs sont très sympathiques. Heinz Ehlers? Il n'a pas signé! Rien n'est décidé, Gerd Zenhäusern a encore un contrat d'une année...

BEAT KINDLER (ancien gardien légendaire du LHC): Le public et le club le méritent. C'est extraordinaire l'enthousiasme des fans. Je suis déçu pour Langnau, un club riche en traditions. Gerd Zenhäusern est une personne très humaine, un vrai pro. Son départ me navre, c'est regrettable. Mais c'est également ça le Lausanne HC!

Lausanne, Stéphane Altyzer

Publié Modifié

Lausanne - Langnau 3-2 (1-0 2-0 0-2)

Buts: 11e Kamerzin (Conz, Savary) 1-0. 24e Dostoinov (Genoway, Chavaillaz) 2-0. 26e Dostoinov (Genoway, Setzinger/à 5 contre 4) 3-0. 51e El Assaoui (Pelletier) 3-1. 57e McLean (Pelletier) 3-2.

Pénalités: 3 x 2' contre Lausanne, 4 x 2' contre Langnau.

Lausanne: Huet; Stalder, Reist; Leeger, Jannik Fischer; Seydoux, Kamerzin; Chavaillaz; Setzinger, Genoway, Dostoinov; Déruns, Conz, Savary; Antonietti, Chiriaev, Berthon; Simon Fischer, Bürki, Küng; LeCoultre.

Langnau: Ciaccio; El Assaoui, Rytz; Lardi, Valentin Lüthi; Simon Lüthi, Reber; Christian Moser; Simon Moser, Froidevaux, Brunner; Pelletier, McLean, Bucher; Sandro Moggi, Gerber, Nüssli; Leblanc, Rexha, Sterchi; Jacquemet.

Notes: Lausanne sans Corso, Jeff Ulmer, Borlat (surnuméraires), Helfenstein, Gailland, Augsburger ni Primeau (blessés); Langnau sans Claudio Moggi, Haas, Lampman, Genazzi (blessés), Bäumle, Popovic, Bomersback (surnuméraires) ni Kim Lindemann (malade). 26e temps-mort de Langnau. 57e temps-mort de Lausanne. Langnau sans gardien de 59'05 jusqu'à la fin du match.

Malley: 9244 spectateurs (guichets fermés)
Arbitres: Kurmann/Massy, Kaderli/Wüst

Lausanne remporte la série 4-2 et est promu en LNA