Modifié

Touché à la 4e vertèbre thoracique, Ronny Keller est paralysé à vie

Ronny Keller a été mis au courant des conséquences de son accident. [site ehco.ch - RTS]
Ronny Keller a été mis au courant des conséquences de son accident. [site ehco.ch - RTS]
Victime mardi d'une charge à la bande face à Langenthal, le défenseur d'Olten Ronny Keller restera paralysé à vie. "La grave lésion de la 4e vertèbre thoracique entraînera une paralysie médullaire permanente", indique le médecin en chef de la clinique Michael Baumberger.

Le verdict des médecins est tombé: Ronny Keller (33 ans) restera paralysé. Le défenseur d'Olten avait été propulsé la tête la première contre la bande après avoir été chargé à la bande par le défenseur de Langenthal Stefan Schnyder mardi soir, lors du deuxième match des demi-finales des playoff de LNB.

Le médecin en chef du centre pour paraplégiques de Nottwil, où avait été directement conduit le joueur après son accident, a livré jeudi matin son diagnostic. "La grave lésion de la quatrième vertèbre thoracique de Ronny Keller entraînera une paralysie médullaire permanente."

Keller ne souffre en revanche "d'aucune blessure à la tête ni d'aucune lésion cérébrale", explique le docteur Michael Baumberger. Le joueur, conscient, capable de parler sans problème et mis au courant des conséquences de son accident, devrait pouvoir quitter les soins intensifs "dans les prochains jours", selon le communiqué du club.

L'acte III Langenthal - Olten aura bien lieu

Après le tragique accident qui a eu lieu mardi soir et les graves conséquences qui ont résulté de l'accident de Ronny Keller, Olten a décidé de poursuivre sa série de demi-finales contre Langenthal, précise la Ligue suisse dans un communiqué. Cette décision a également été prise après consultation des responsables de Langenthal.

Le troisième match de la série des demi-finales de la LNB aura donc lieu vendredi à 20h00 à Langenthal.

si/kg

Publié Modifié

Schnyder: "La scène me hante et je m'en veux"

L'auteur de la faute sur Ronny Keller, Stefan Schnyder, fait l'objet d'une procédure ordinaire ouverte par le juge unique Reto Steinmann. Interrogé par "Blick" avant que le verdict médical ne soit rendu public, le joueur de Langenthal assurait regretter ce qui s'était passé et espérait que Ronny se rétablisse vite.

"Je voulais juste toucher le puck avant lui, explique-t-il. La scène me hante et je m'en veux." L'attaquant, "profondément triste", n'est pas en mesure de répondre à d'autres questions pour le moment, déclare Langenthal, avant d'ajouter qu'il bénéficie d'un soutien psychologique.

Le club bernois a exprimé sa compassion et tient à assurer toute sa sympathie à la victime et à sa famille, en leur souhaitant beaucoup de courage pour surmonter cette terrible épreuve.

Ce drame rappelle le douloureux souvenir de l'ancien Luganais Pat Schafhauser, lui aussi paralysé après un choc en décembre 1995.