Modifié

National League: la quinzaine des Romands #1

Guillaume Asselin (38) et Phil-Michael Devos, le duo de cette 1re quinzaine. [Georgios Kefalas - Keystone]
Guillaume Asselin (38) et Phil-Michael Devos, le duo de cette 1re quinzaine. [Georgios Kefalas - Keystone]
Le retour du hockey en pleine canicule vous a pris de cours ? Vous vous êtes noyés dans le flux d’informations que génère une National League à 14 équipes ? Alors ce rattrapage est fait pour vous. Toutes les deux semaines environ, RTSsport vous proposera désormais un récapitulatif des actus chaudes du championnat.

AJOIE: Après une 1re saison compliquée, les Ajoulots ont fait leur révolution pendant l’été pour s’adapter aux exigences de la NL. Le Jurassien Thibaut Frossard le résume ainsi: «On a un système différent de l’année passée. On donne moins de goals, alors que l’an passé, on en donnait trop. Nos gardiens nous tiennent dans les matches, c’est important pour nous ».

Tim Wolf (92.7% d’arrêts) et Damiano Ciaccio (92%) réussissent en effet un excellent début de saison. Ajoutez à cela un Phil Devos qui marche sur l’eau (voir ci-dessous) avec son compatriote Guillaume Asselin (9 points en 8 matches) et vous obtiendrez un HC Ajoie 10e de National League, qui est plus proche de la 6e place que de la 14e, et qui s’est notamment imposé contre Berne pour la 1re fois depuis 30 ans.

BIENNE: Après une préparation difficile marquée par de nombreuses blessures et quelques larges défaites, les Seelandais s’avançaient dans cette saison 2022/23 sans grandes certitudes. Finalement, Bienne a très bien débuté son championnat avec 4 victoires consécutives, accrochant notamment à son palmarès des Genevois autrement invaincus. Sans un problème de patinoire, les Biennois auraient même pu partager la tête du championnat avec les Aigles après 5 matches.

Mais depuis une semaine, Bienne est rentré dans le rang avec 3 défaites consécutives qui l’ont fait chuter au 7e rang. Très lucide, l’attaquant Etienne Froidevaux évoque l’aspect mental des derniers résultats : « nous savions que cela n’allait pas durer ainsi parce que la ligue est vraiment forte. Peut-être que nous en voulions un peu plus en début de saison parce que nous avions effectué une mauvaise préparation ». Au niveau offensif, le meilleur pointeur des Seelandais se nomme Tino Kessler avec 8 points en 7 matches, alors que la fameuse triplette Künzle-Cunti-Brunner n’a pas encore inscrit le moindre but. Une piste pour trouver un second souffle?

FRIBOURG: Fribourg s’avançait dans cette nouvelle saison après une belle 2e place en saison régulière et une élimination en demi-finales des playoffs difficile à avaler. Fort de ces résultats, Christian Dubé n’a que très peu retouché son effectif pendant l’été. Depuis la reprise, les Dragons (11es) soufflent pourtant le chaud et le froid avec 2 victoires (dont un cinglant 9-1 contre Kloten) et 5 défaites, mais 3 seulement dans le temps réglementaire. Pour le défenseur Benoît Jecker, «pendant la saison, il y aura des hauts et des bas, il y aura de l’adversité et c’est à nous de montrer ces prochains matches quel visage on veut afficher».

Les Fribourgeois semblent encore en rodage et il est difficile de se faire une idée de la saison qu’ils disputeront réellement. Pour Kilian Mottet, l'évolution doit avant tout se faire au niveau offensif: « On domine, mais on ne marque pas, c’est assez frustrant. C’est un problème depuis le début de la saison et je pense qu’il faut régler cela au plus vite ». Le renfort finlandais Janne Kuokkanen ressort toutefois du lot avec 7 points en 7 rencontres.

Pendant la saison, il y aura des hauts et des bas, il y aura de l’adversité et c’est à nous de montrer ces prochains matches quel visage on veut afficher 

Benoit Jecker (en blanc). [Anthony Anex - Keystone]
Benoit Jecker

GENÈVE: On savait les Aigles très forts sur le papier, avec un sextette d’étrangers de très haut niveau. Il restait encore à voir si la pratique allait coller avec la théorie. Après deux rencontres poussives contre Davos (victoire 3-2 tab) et à Bienne (défaite 2-0), Genève peinait à trouver son vrai visage. Qu’à cela ne tienne, il a suffi d’un déplacement à Zoug pour mettre tout le monde d’accord (solide victoire 5-2): oui, les Servettiens joueront bien les premiers rôles cette saison, comme l'affirme Jan Cadieux.

Les Grenat sont leaders de National League après 8 rencontres avec 20 points et restent sur 6 victoires consécutives. S’ils ne sont pas toujours flamboyants, comme cela fut le cas lors de leur succès difficile contre Langnau (4-2, mais il y avait encore 2-2 à la 58e), ils parviennent jusqu’ici à s’extraire de pratiquement tous les pièges tendus par leurs adversaires.

Le capitaine servettien Noah Rod a déjà inscrit 5 buts en 8 matches cette saison. [Jean-Christophe Bott - Keystone]Le capitaine servettien Noah Rod a déjà inscrit 5 buts en 8 matches cette saison. [Jean-Christophe Bott - Keystone] 

LAUSANNE: Il était ardu d’imaginer quels seraient les contours du LHC avant le coup d’envoi de la saison. Deux semaines plus tard, la question reste encore ouverte. Relativement efficaces à l’extérieur (3 victoires en 4 rencontres, dont 2 aux tirs au but), les Lions peinent à rugir à domicile (4 défaites), encaissant plusieurs larges revers (5-1 contre Zurich, 4-0 contre Rappi et 5-1 contre Genève). La mauvaise passe actuelle peut en partie s’expliquer par les nombreuses absences (lire ci-dessous).

Les Vaudois restent toutefois sur 17 buts encaissés lors des 10 derniers tiers et le vétéran Tobias Stephan (38 ans) présente une statistique peu reluisante de 86.8% d’arrêts seulement. Stratosphérique durant toute sa carrière, le Zurichois semble être rattrapé par les années au pire des moments, son remplaçant Ivars Punnenovs étant actuellement blessé. Depuis mardi dernier et le 4e but de Rapperswil, c’est même le 3e gardien Viktor Östlund (ex-Ajoie, Ambri et Langnau) qui garde la cage lausannoise, avec un bilan légèrement meilleur que son aîné (89%).

Bastien Trottet - @BastienTrottet

Toutes les citations proviennent de l'émission Sport Première (tous les samedis dès 19h sur RTS La 1ère)

Publié Modifié

L’info de la quinzaine

Lausanne vit une véritable hécatombe en ce début de saison. Mardi dernier contre Rapperswil (défaite 4-0), les Vaudois annonçaient 8 joueurs indisponibles, dont 3 de leurs 7 étrangers et 4 internationaux. Sont ainsi sur le flanc Jiri Sekac, Michael Raffl, Floran Douay, Ivars Punnenovs, Andrea Glauser et Emiljius Krakauskas, ce dernier étant «out» pour la saison. L’effectif pléthorique des Lausannois ne sera finalement pas de trop pour traverser le mois d’octobre, puisque seul Miikka Salomäki a pu retrouver la glace pendant le week-end après sa suspension.

Le chiffre à retenir

208’58’’

Lausanne n’a inscrit qu’une seule réussite lors des dernières 208 minutes et 58 secondes, soit presque 3 matches et demi. Cette réussite, les Vaudois la doivent au défenseur Martin Gernat samedi contre Genève, mettant ainsi un terme à un mutisme offensif qui aura duré 172’08. Les Lions possèdent actuellement l’antépénultième attaque de National League avec 1.62 but par match seulement, une moyenne proche de celle de Kloten (1.57) et de Langnau (1.5), les deux uniques formations moins efficaces jusqu’ici. A titre de comparaison, Berne, qui précède les Vaudois dans ce classement, inscrit 2.29 buts par match en moyenne. Un gouffre.

Les têtes étaient basses pour les Lausannois après leur 4e défaite d'affilée. [Jean-Christophe Bott - Keystone]Les têtes étaient basses pour les Lausannois après leur 4e défaite d'affilée. [Jean-Christophe Bott - Keystone]

Le joueur marquant

Impossible de ne pas citer Phil-Michaël Devos et sa solide moyenne de 1.25 point par match (10 points en 8 rencontres). Le Québécois a renversé à lui seul le CP Berne la semaine passée avec un doublé en 84 secondes et pointe en tête des compteurs de National League. Le fait qu’il joue moins que la saison passée (20’06 de temps de glace moyen contre 22’56 en 21-22) l’aide sûrement à être plus lucide devant le but.

Phil-Michael Devos brille de mille feux avec Ajoie cette saison. [Georgios Kefalas - Keystone]Phil-Michael Devos brille de mille feux avec Ajoie cette saison. [Georgios Kefalas - Keystone] 

Saison régulière Matches Diff. Buts Points P/M
1. Genève 27 101 : 62 59 2.185
2. Bienne 27 94 : 67 56 2.074
3. Zurich 25 85 : 53 50 2.0
4. Davos 27 81 : 77 43 1.593
5. Rapperswil 27 83 : 71 43 1.593
6. Zoug 25 75 : 79 40 1.6
7. Berne 27 76 : 79 40 1.481
8. Fribourg 24 65 : 58 39 1.625
9. Kloten 27 63 : 93 36 1.333
10. Langnau 27 69 : 86 34 1.259
11. Lugano 25 70 : 73 32 1.28
12. Ambri 27 76 : 83 32 1.185
13. Lausanne 27 71 : 88 31 1.148
14. Ajoie 28 66 : 106 20 0.714