Modifié

Hockey: Loukachenko demande à l'IIHF de résister à la "pression"

Loukachenko et Fasel se sont rencontrés pour aborder la tenue du Mondial 2021 [Nikolai Petrov - Keystone]
Loukachenko et Fasel se sont rencontrés pour aborder la tenue du Mondial 2021 [Nikolai Petrov - Keystone]
Le président bélarusse Alexandre Loukachenko a demandé au patron de l'IIHF René Fasel de résister à la "pression injuste" pour garantir que le Mondial 2021 ait bien lieu au Bélarus.

"Si l'IIHF parvient à éviter cette pression injuste, alors nous organiserons le Championnat du monde", a déclaré M. Loukachenko à René Fasel durant une rencontre à Minsk, ajoutant que "tout dépend de vous maintenant". La présidence bélarusse a diffusé une vidéo du début de cette rencontre, montrant Alexandre Loukachenko accueillir le patron fribourgeois de l'IIHF par une chaleureuse accolade.

La capitale bélarusse, Minsk, doit organiser conjointement avec Riga le championnat du monde du 21 mai au 6 juin. Mais des voix s'élèvent pour retirer l'évènement au Bélarus à cause de la répression des manifestations dénonçant la réélection d'Alexandre Loukachenko.

Durant la rencontre, Alexandre Loukachenko a assuré que son pays était prêt à organiser le championnat du monde sans la Lettonie, si celle-ci s'en retirait comme elle a menacé de le faire.

ats/ami

Publié Modifié

Situation tendue au Bélarus

Le Bélarus est en proie à un mouvement de protestation inédit dénonçant des fraudes durant l'élection présidentielle du mois d'août, officiellement remportée par M. Loukachenko avec 80% des voix. Au moins quatre manifestants ont été tués et des milliers arrêtés, de nombreuses accusations d'actes de tortures par les forces de sécurité ayant également été documentées.

"Les manifestants et autres gens insatisfaits n'assaillent pas les bâtiments gouvernementaux et les Capitoles", a-t-il déclaré, en référence au récent assaut de partisans de Donald Trump sur le Congrès américain.

Swiss Ice Hockey inquiète

Swiss Ice Hockey a aussi manifesté son inquiétude. "Nous condamnons avec la plus grande fermeté toute forme de violence et de violation des droits de l'Homme", a ainsi écrit Michael Rindlisbacher, président de la Fédération suisse.

"Nous avons fait part à l'IIHF à plusieurs reprises de nos sérieuses inquiétudes quant à la tenue du championnat du monde A à Minsk", a-t-il encore expliqué. Il s'attend à ce que l'IIHF prenne une décision "dans les plus brefs délais."

Michael Rindlisbacher a par ailleurs répété qu'une éventuelle délocalisation en Suisse n'était pas envisageable. "Cette décision a été prise en mai 2020 déjà et la situation n'a pas changé depuis."