Modifié

National League: deux tiers des spectateurs dans les patinoires? Pas vraiment

La BernArena, qui affiche bien souvent complet, ne pourra accueillir que 6500 spectateurs. [Peter Klaunzer - Keystone]
La BernArena, qui affiche bien souvent complet, ne pourra accueillir que 6500 spectateurs. [Peter Klaunzer - Keystone]
Dès le 1er octobre, les stades et les patinoires pourront accueillir plus de 1000 personnes. Dans le cas du football et du hockey sur glace, la jauge a été fixée à deux tiers de la capacité.

Les politiciens militaient pour un taux à 50%, les ligues professionnelles ont réussi à faire monter l'aiguille jusqu'à 66%, soit deux tiers de la capacité des enceintes. Mais cette jauge indicative ne peut être appliquée partout.

Ainsi, si Zurich se retrouve avec 7500 spectateurs autorisés sur une capacité totale de 11'200 personnes, soit effectivement deux tiers de taux de remplissage, Berne ne pourra accueillir que 6500 spectateurs alors que la BernArena peut contenir 17'100 spectateurs dans sa configuration traditionnelle. La "faute" au mur bernois, entièrement debout à la base, qui doit être transformé en places assises.

Du côté des clubs romands, la baisse est là aussi significative. Lausanne passe de 9600 places à 5315 (8548 spectateurs de moyenne en 2019/20), Fribourg de 8900 à 5160 (6183), Genève de 7000 à 4100 (6042) et Bienne de 6521 à 3770 (5933). Certains pensaient pouvoir aller plus haut dans les chiffres, mais la réalité et les médecins cantonaux les ont vite fait redescendre sur terre.

ats/jbal

Publié Modifié

Des pertes de 3 à 5 millions de francs en moyenne

La plupart des clubs sont au-delà des 80% du taux de remplissage de leur patinoire, voire des 90% dans le cas de Berne par exemple avec une moyenne de 16'237 spectateurs par match.

Voilà pourquoi Denis Vaucher, directeur de la Ligue, a annoncé mardi dernier que les clubs de National League allaient perdre en moyenne entre 3 et 5 millions de francs lors du prochain exercice. Un chiffre loin de la réalité d'un club comme Lausanne, qui projette de son côté un manque à gagner entre 7 et 8 millions de francs.

National League, 7e journée (01.10)

Berne -Ambri JE 19h45
Fribourg-R'wil JE 19h45
Lausanne-Langnau JE 19h45
Lugano -Zurich JE 19h45

8e journée (02.10)
Ambri -Lugano VE 19h45
Bienne -Lausanne VE 19h45
Genève -Davos VE 19h45
R'wil -Zoug VE 19h45
Zurich -Fribourg VE 19h45