Modifié

National League: le hockey suisse veut montrer que c'est possible

Comme tous les autres clubs, Ambri et Berne sont impatients de débuter la saison. [Alessandro Crinari - Keystone Ti-Press]
Comme tous les autres clubs, Ambri et Berne sont impatients de débuter la saison. [Alessandro Crinari - Keystone Ti-Press]
La Fédération suisse (SIHF) a défini les contours d'une saison qui sera forcément spéciale à une dizaine de jours de la reprise des championnats de National et de Swiss League.

Il s'agit de montrer au monde politique que les ligues professionnelles ont tout mis en oeuvre pour sauver leur peau, tout en protégeant au maximum la population. "On a dit aux politiques qu'on luttait pour notre survie, a relevé le directeur des Ligues Denis Vaucher. Les clubs vont perdre entre 3 et 5 millions de francs cette saison."

Si des matches devaient être reportés ou annulés, la saison régulière pourrait durer jusqu'au 13 avril. Le préposé aux calendriers Willi Voegtlin a imaginé divers scénarios pour les playoffs. Les séries pourraient se disputer en format best of 7, mais aussi en best of 5 voire en best of 3 dans le pire des cas.

Denis Vaucher a également mentionné la possibilité pour un club de jouer des matches dans un canton voisin en cas de durcissement des mesures cantonales. Le but est d'avoir le plus de rencontres jouées. Au cas où toutes les équipes n'auraient pas le même nombre de matches, ce sera le nombre de points par match qui fera foi pour déterminer le classement. Les questions concernant la Champions League et la Coupe Spengler doivent encore être discutées.

ats/ace

Publié Modifié

"Pré play-off"

Afin d'ajouter un peu de suspense, il a été décidé d'inclure des pré-play-off au sortir des 52 rencontres de championnat: les équipes classées en la 7e et la 10e place se battront pour les deux derniers fauteuils en séries dans des duels au meilleur des 3 matches. Le 7e se battra contre le 10e et le 8e contre le 9e. Et pourquoi 52 parties et non pas 50 comme de coutume en saison régulière? Les clubs ont décidé de placer deux matches de solidarité pour récolter de l'argent et essayer de compenser un peu les pertes de la saison passée.

Des licences B illimitées

Un match pourra par ailleurs être renvoyé si une équipe ne peut pas aligner 12 joueurs et un gardien. Histoire de disposer de davantage de joueurs, les licences B ne seront plus limitées en nombre et en âge. Se pose toutefois la question du changement de vestiaire pour les joueurs passant d'un club à un autre.

La Suisse pas candidate pour 2021

Il a aussi été question du championnat du monde 2021 et de la position de la Suisse. Le CEO Patrick Bloch a rappelé la déception d'avoir dû jeter au feu cinq années de travail pour la préparation de l'édition 2020 à Lausanne et Zurich, en raison de l'annulation de la manifestation. Le patron a également évoqué la situation pour 2021 et les problèmes politiques du Bélarus: "Il nous est impossible de nous positionner pour l'année prochaine. Mais nous voulons l'organiser le plus vite possible. Si l'on se réfère au calendrier international, on parle de 2026 au plus tôt, puisque tout est attribué jusqu'en 2025. Mais nous sommes prêts à reprendre un slot plus tôt si l'occasion se présente."