Modifié

NHL: Chicago ne veut pas changer de nom malgré la polémique

Le joueur Jonathan Toews avec le maillot des Chicago Blackhawks. [USA Today Sports - Reuters]
Le joueur Jonathan Toews avec le maillot des Chicago Blackhawks. [USA Today Sports - Reuters]
Les Chicago Blackhawks ont refusé de changer leur nom comme d'autres franchises sportives pointées du doigt par des Amérindiens. Ils ont interdit toutefois à leurs supporters de porter des coiffes traditionnelles lors des matches.

"Les coiffes seront interdites pour les supporters lorsque les matches des Blackhawks reprendront", écrit le club dans un communiqué. "Ces symboles sont sacrés, traditionnellement réservés aux chefs qui ont gagné un grand respect au sein de leurs tribus et ne devraient pas être généralisés ou utilisés comme un déguisement ou un habit du quotidien".

Les Blackhawks, triple détenteurs de la Coupe Stanley lors de la décennie passée (2010, 2013, 2015) ont pour emblème un chef amérindien du XIXe siècle né dans la région de Chicago, dont le nom est également utilisé comme surnom depuis la fondation du club en 1926.

En pleine vague antiraciste aux Etats-Unis, plusieurs franchises sportives au nom évoquant les peuples autochtones (Indians, Chiefs, Redskins...) ont été mises sous pression pour changer leur nom, parfois jugé raciste par des organisations amérindiennes.

agences/scho

Publié Modifié