Modifié

National League: "Je ne me rends pas vraiment compte que tout cela est fini", lâche Tristan Vauclair

Tristan Vauclair s'arrête avec le sentiment du devoir accompli. [Gabriele Putzu - Keystone/Ti-Press]
Tristan Vauclair s'arrête avec le sentiment du devoir accompli. [Gabriele Putzu - Keystone/Ti-Press]
Tristan Vauclair, qui vient de mettre un terme sa carrière à l'âge de 35 ans et dirigera le mouvement junior du HC Delémont-Vallée, s'est confié à RTSsport. Morceaux choisis.

Tout frais retraité, Tristan Vauclair ne cache pas de découvrir une nouvelle vie. "C'est bizarre de me dire que je n'ai plus besoin de m'entraîner, dit-il. J'ai moins de pression sur les épaules. Ce n'est pas grave si pendant une semaine je ne cours pas ou si je ne vais pas faire de la force..."

Le Jurassien n'était pourtant pas certain, il y a quelques semaines encore, de raccrocher ses patins. "En fin de saison, j’avais dans l’optique de me préparer au maximum pour arriver au top au début de l'exercice suivant, afin de prouver que je pouvais jouer encore, reconnaît-il. J'ai d'ailleurs eu des contacts, mais avec la crise, les clubs ne savaient pas vraiment quand le championnat allait recommencer. Puis l’offre de Delémont pour intégrer le staff m'est parvenue et cela m’a convaincu. C’est une très belle opportunité."

Tristan Vauclair a annoncé mardi la fin de sa carrière sportive. [RTS]
National League: ''Je pensais rempiler encore quelques saisons'', explique Tristan Vauclair / RTS Sport / 18 min. / le 20 mai 2020

RTSsport

Publié Modifié

"Cela a parfois été compliqué de devoir évoluer derrière mes deux frères"

Cadet de Julien et Geoffrey, deux Vauclair qui ont marqué l'histoire du hockey suisse, Tristan peut se féliciter d'avoir lui aussi su se frayer un chemin en LNA puis en National League. "Cela a parfois été compliqué de devoir évoluer derrière mes deux frères, mais les avoir devant moi m’a aussi aidé, admet-il. Cela m’a poussé dans cette voie qu'est le hockey. Il m'a fallu prouver, j’avais de la pression, car mon papa voulait tellement que je réussisse aussi qu’il était peut-être plus exigeant avec moi..."

"Cela aurait été une vraie consécration dans ma carrière que de remporter un championnat"

Sa carrière derrière lui, Tristan Vauclair ferme l'album avec le sentiment du devoir accompli: "Je retiens surtout mes belles années à Lugano; c’était tellement exceptionnel de jouer avec mon frère Julien. A Fribourg aussi, au niveau hockey, j’ai connu du succès, avec une finale de playoffs en 2013, malheureusement perdue. Cela aurait été une vraie consécration dans ma carrière que de remporter un championnat."

"Je crois que je vais un peu manquer à mes partenaires"

Mine de rien, le Jurassien n'a pas encore tout à fait réalisé que le hockey pro est derrière lui. "Je ne me rends pas encore vraiment compte que tout cela, toutes les émotions et tous les liens créés dans un vestiaire, c'est fini, lâche-t-il. Peut-être que lorsque la saison prochaine commencera, j’aurais un pincement au cœur. Je crois que je vais un peu manquer à mes partenaires..."