Publié

Gym: le jour de gloire de Daniel Giubellini

Giubellini en action lors des Européens 1990. [Keystone]
Giubellini en action lors des Européens 1990. [Keystone]
Daniel Giubellini avait créé la sensation il y a tout juste 30 ans, devenant champion d'Europe aux barres parallèles le 27 mai 1990 à Lausanne.

Ce titre avait valu de l'or pour toute la gymnastique masculine helvétique. Ce jour-là, la pression ne venait pas seulement du public vaudois. L'avenir même de Daniel Giubellini et de ses coéquipiers était en jeu, avec notamment des budgets à augmenter ou à couper dans l'optique de la préparation des JO 1992 à Barcelone.

Giubellini - mais aussi le Glaronnais René Plüss qui s'est paré d'argent à la barre fixe - n'a pas ressenti la moindre nervosité. Troisième gymnaste en lice dans cette finale, Daniel Giubellini a été crédité de 9,80 points. L'attente a été interminable. Mais lorsque le favori soviétique Valentin Mogilny a obtenu la même note que lui, cela a été la délivrance.

Pour la première fois depuis le sacre du Bernois Ernst Fivian au sol en 1959 à Copenhague, la gymnastique artistique suisse pouvait fêter un titre continental.

ats/lper

Publié

Relève assurée

Aujourd'hui gérant des institutions de prévoyance chez Swiss Life, le Zurichois préfère continuer à travailler, prenant congé pour des camps à Macolin. C'est à travers ses enfants qu'il reste lié à la gymnastique: Luca, 17 ans, Matteo, 15 ans, et Chiara, 13 ans, font tous partie des cadres espoirs de la FSG.