Publié

Golf: le PGA et le circuit européen s'unissent contre la ligue dissidente

Le patron du circuit nord-américain Jay Monahan s'est montré enthousiaste à l'idée de cette alliance. [Seth Wenig - Keystone]
Le patron du circuit nord-américain Jay Monahan s'est montré enthousiaste à l'idée de cette alliance. [Seth Wenig - Keystone]
Le circuit nord-américain de golf (PGA) et le circuit européen ont dévoilé une alliance de 13 ans pour lutter contre la nouvelle ligue dissidente LIV financée par l'Arabie saoudite.

"L'annonce d'aujourd'hui renforce les 2 circuits pour le bien de leurs membres" a déclaré Keith Pelley, PDG du circuit européen. Avec ce partenariat, le PGA portera sa participation dans le circuit européen de 15 à 40%. Keith Palley a aussi promis "une augmentation garantie des fonds des prix annuels pour les 5 prochaines années, supérieurs aux niveaux records de 2022".

Cette alliance, qui court jusqu'en 2035, aura pour intérêt d'augmenter les dotations financières des 2 circuits, alors que la LIV a attiré de grands noms du golf par les primes les plus élevées de l'histoire du golf. "Nous rapprochons encore plus nos organisations et nos membres tout en innovant pour offrir le golf le plus captivant à nos fans à travers le monde" s'est réjoui Jay Monahan, patron du PGA.

Parmi les autres nouveautés prévues, les 10 premiers joueurs du classement de fin de saison du circuit européen obtiendront à partir de 2023 une carte pour le PGA Tour la saison suivante. Une voie sera parallèlement dessinée pour permettre à des golfeurs de passer du circuit européen au PGA Tour.

agences/bur

Publié

Charl Schwartzel 1er lauréat de la LIV

Le 1er tournoi sous le label LIV Golf s'est déroulé début juin au nord de Londres avec la participation de 17 membres du PGA Tour, tous exclus du circuit nord-américain jusqu'à nouvel ordre. Il a été remporté par le Sud-Africain Charl Schwartzel, reparti avec un chèque de 4 millions de dollars. Le 2e tournoi LIV est prévu à partir de jeudi dans l'Oregon aux Etats-Unis.