Modifié

Pierre-André Schürmann entraîneur de Xamax

Schürmann va devoir apprendre à travailler avec le président Bernasconi. [Keystone]
Schürmann va devoir apprendre à travailler avec le président Bernasconi. [Keystone]
Comme attendu, le nouvel entraîneur de NE Xamax a pour nom Pierre-André Schürmann. Le Valaisan, qui officiait depuis 2001 au sein de l'ASF, a signé un contrat de trois ans avec le club de la Maladière.

Comme c'était dans l'air depuis vendredi, Neuchâtel Xamax a
engagé Pierre-André Schürmann (49 ans) comme entraîneur, avec un
contrat de trois ans. Schürmann a été libéré par l'ASF de son poste
de sélectionneur de l'équipe nationale M21.

A la Maladière, où il assumera la succession du duo Aeby-Geiger,
Pierre-André Schürmann sera assisté par Radu Nunweiler, qu'il avait
déjà côtoyé à Lausanne à la fin des années 90. Paolo Urfer occupera
pour sa part le poste de directeur sportif.

Schürmann retrouve ainsi un club de l'élite suisse après une
parenthèse de presque neuf ans. Il avait été entraîneur de Lausanne
d'octobre 1998 à décembre 2000, gagnant la Coupe de Suisse en 1999.
En 2001, il avait rejoint l'ASF, tout d'abord comme coach des M19,
puis comme sélectionneur des M21 après le départ de Bernard
Challandes au FC Zurich à l'été 2007.

Pas un choix contre l'ASF

Pierre-André Schürmann a déclaré ne pas avoir pris la décision
de relever un nouveau défi contre l'ASF, ni contre son activité
dans le domaine de la relève. «Mais je suis toujours un
entraîneur passionné qui aime tout particulièrement le travail
quotidien avec une équipe. Et Neuchâtel Xamax a dit concrètement
que j'étais l'entraîneur souhaité»,
a-t-il indiqué selon un
communiqué de l'ASF.

Son successeur à la tête des M21 devrait être nommé prochainement.
L'équipe, qui a récemment entamé les éliminatoires de l'Euro par un
succès 2-1 contre l'Arménie, disputera son prochain match
qualificatif le 12 août à Schaffhouse contre l'Estonie.

si/alt

Publié Modifié

Premier mouvement à Sion

Malgré l'interdiction de transferts prononcée par la FIFA à la suite du «cas El-Hadary», le FC Sion a enregistré sa première arrivée, peut-on lire dans le «Nouvelliste». Les Valaisans, 8es du dernier exercice de Super League, se sont offert les services du milieu de terrain Abdoul Yoda (20 ans), en provenance de Servette.

Dans l'idée de Christian Constantin, l'arrivée du jeune Français devrait faciliter le départ définitif du portier David Gonzalez au Stade de la Praille, dans le cadre d'un échange. Toujours dans le quotidien valaisan, on apprend les retours au club de Germano Vailati (prêté à Metz) et de Mirsad Mijadinoski (prêté à Ujpest/Bul). Le Polonais Zaki devrait quant à lui faire ses bagages pour l'Autriche.

Malgré la décision de la FIFA, le président sédunois compte sur la prise de position de la Swiss Football League pour qualifier son nouvel élément. Le FC Sion reprendra l'entraînement lundi 15 juin.