Modifié

Nicole Petignat range son sifflet

Nicole Petignat, une annonce de retraite surprise. [Reuters]
Nicole Petignat, une annonce de retraite surprise. [Reuters]
Nicole Petignat (42 ans) a annoncé, avec une certaine surprise, qu'elle arrêtait l'arbitrage avec effet immédiat. La Jurassienne avait arbitré Xamax-Bâle dimanche.

Nicole Petignat a annoncé sa retraite de l'arbitrage avec effet
immédiat. La femme en noir a donné le coup de sifflet final de sa
carrière à l'occasion du match de Super League entre Neuchâtel
Xamax et Bâle (2-0) dimanche.

Lors de la 16e journée du Championnat de Suisse, la native de La
Chaux-de-Fonds a expulsé Franco Costanzo et dicté un penalty dès la
35e minute. Elle n'a pas encore informé ses assistants de sa
décision, assurant vouloir "être au calme et me concentrer
pleinement sur cette rencontre. Cela a fonctionné, puisque
l'inspecteur était très content de moi. Tous ce que les autres gens
peuvent penser n'a joué aucun rôle dans mon choix. C'est la
vie
".

Pionnière en Coupe de l'UEFA

Petignat a sifflé exactement 91 parties au plus haut niveau
helvétique. Mais sa carrière compte bien d'autres points d'orgue.
L'ancienne footballeuse (de Alle au FC Renens de 1983 à 1995) avait
dirigé une finale de Coupe de Suisse. Le 28 mai 2007, elle y avait
dicté la sentence suprême et expulsé Zibung, le gardien de Lucerne,
alors que l'équipe de Suisse centrale tenait Bâle en échec à la 90e
minute (1-0 au final).

La citoyenne de Alle a également officié au niveau international.
Elle a dirigé la finale de la Coupe du monde dames en 1999, la
finale de l'Euro féminin en 2001 et a été la première femme à
officier en Coupe de l'UEFA (AIK Stockholm - Fylkyr Reykjavik), le
14 août 2003.

La désormais ex-arbitre n'a pas précisé de quoi sera fait son
avenir sportif. "Ce sport contient d'autres aspects
fascinants
, assure-t-elle. Je ne continuerai pas dans les
médias ou pour obtenir des bouquets de fleur, mais uniquement pour
le football et pour moi-même
".

si/tai

Publié Modifié

Boucle bouclée

Souvent sous le feu de la critique - pas évident pour une femme d'évoluer dans un milieu "macho" comme celui du football-, Nicole Petignat avait commencé sa carrière d'arbitre en Super League le 30 mai 1999, lors d'un match entre... Xamax et Bâle. "Quand j'ai été convoquée pour la partie de dimanche, je me suis dit que c'était le bon moment d'annoncer ma retraite juste après", a déclaré la Jurassienne.