On le savait, il aurait fallu un miracle pour que le FCB obtienne un bon résultat contre le leader incontesté de la Premier League. Mais le miracle n'a pas eu lieu.

Pourtant, le match aurait pu prendre une toute autre tournure si l'arbitre avait accordé un penalty aux Rhénans pour une obstruction d'Otamendi sur Oberlin, qui avait réussi son dribble. Ou si le même Oberlin (6e) et Stocker (15e) avaient eu le geste juste devant le portier Ederson.

Les Citizens ont frappé une 1re fois à la 14e sur un corner de Kevin De Bruyne repris de la tête par Gündogan. Bernardo Silva, seul dans la surface de réparation, a inscrit le 2-0 à la 18e. Agüero, au tir si facilement armé qu'on en oublierait presque que cela requiert une maîtrise hors du commun, le 3-0 à la 23e. Une démonstration, conclue à la 52e par un nouveau but de Gündogan.

La différence avec Manchester City est telle que la formation de Wicky ne peut pas, décemment, nourrir d'espoir pour le match retour dans 3 semaines.


 

Lire aussi: "La Juve tenue en échec par Tottenham"

ats/rens