Modifié

Ligue des champions: le FC Bâle doit confirmer à Moscou

Brillants contre Benfica, Dimitri Oberlin et le FCB tenteront de confirmer à Moscou. [Peter Klaunzer - Keystone]
Brillants contre Benfica, Dimitri Oberlin et le FCB tenteront de confirmer à Moscou. [Peter Klaunzer - Keystone]
Le FC Bâle doit enchaîner en Ligue des champions. Trois semaines après leur retentissante victoire contre Benfica (5-0), les Rhénans doivent ramener quelque chose mercredi de leur déplacement chez le CSKA Moscou.

"C'est toujours bon de savoir de quoi on est capable dans un grand soir", relève l'entraîneur Raphaël Wicky à propos du match de référence contre le Benfica. "Il faut surfer sur la vague de notre partie contre Benfica, profiter de ces émotions positives", corrobore Marco Streller, le directeur sportif.

Rester humbles

"Nous devons toutefois rester humbles et faire preuve de respect envers nos adversaires. Tout peut tourner très vite, comme nous l'avons nous-mêmes expérimenté cette saison", prévient Marco Streller.

Le CSKA Moscou, qui avait écarté Young Boys en barrage de la Ligue des champions en août, a vécu jusqu'ici un parcours similaire à celui de Bâle. Les deux équipes ont dominé Benfica dans le Groupe A de la C1, tout en restant désarmées face à Manchester United.

Au vu du début de campagne des deux équipes, la rencontre de mercredi s'annonce capitale. "On peut parler d'un match déterminant. Si nous voulons poursuivre notre route en Ligue des champions et même rester en Coupe d'Europe après l'hiver, nous devons engranger quatre points lors de nos deux rencontres face au CSKA", prévient Marco Streller.

"Un match nul serait déjà idéal. Et en cas de victoire, nous aurions même une balle de match lors de la 4e journée (réd: le 31 octobre contre les Moscovites au Parc St-Jacques)", espère-t-il.

ats/adav

Publié Modifié

ManU-Benfica, duel déséquilibré

Ce devait être une affiche européenne, mais c'est un choc des contrastes: le Benfica Lisbonne reçoit Manchester United après avoir concédé deux défaites lors des deux premières journées, 2-1 à domicile contre le CSKA Moscou puis 5-0 à Bâle. Des performances plutôt inhabituelles pour un club qui présente de bonnes références au niveau européen.

Parviendra-t-il à se relancer mercredi ? Pas sûr car il défie un mastodonte. United, lui, a remporté ses deux premiers matches contre Moscou et Bâle, inscrivant 7 buts pour 1 encaissé, et, invaincu en Premier League, il mène un duel d'enfer au rival de City. En outre, les Red Devils ont remporté la saison dernière l'Europa League, et rêvent désormais de grande Europe.

3e journée (18.10)

A Benfica - Manch. Utd ME 20h45
A CSKA Mosc. - Bâle ME 20h45

B Anderlecht - Paris SG ME 20h45
B B.Muenchen - Celtic ME 20h45

C Qarabag - Atl.Madrid ME 18h00
C Chelsea - Roma ME 20h45

D Barcelona - Olympiakos ME 20h45
D Juventus - Sporting ME 20h45

Classements (27.09)

Groupe A
1.Manch. Utd 2/ 6
2.Bâle 2/ 3
3.CSKA Mosc. 2/ 3
4.Benfica 2/ 0

Groupe B
1.Paris SG 2/ 6
2.B.Muenchen 2/ 3
3.Celtic 2/ 3
4.Anderlecht 2/ 0

Groupe C
1.Chelsea 2/ 6
2.Roma 2/ 4
3.Atl.Madrid 2/ 1
4.Qarabag 2/ 0

Groupe D
1.Barcelona 2/ 6
2.Sporting 2/ 3
3.Juventus 2/ 3
4.Olympiakos 2/ 0