Modifié

Ligue des champions: "La Gantoise peut faire quelque chose", estime Danijel Milicevic

"Mili" a inscrit 8 buts cette saison: cinq en championnat et trois en Ligue des champions. [Yorick Jansens - AFP]
"Mili" a inscrit 8 buts cette saison: cinq en championnat et trois en Ligue des champions. [Yorick Jansens - AFP]
Quelques cris s'échappent sur les rives de l'Escaut, dans le sud de Gand. S'ils ne déchirent pas le ciel pluvieux d'un morne mois de février, ils font rapidement oublier le bruit de la circulation de l'axe routier à proximité. C'est là, dans le coeur des Flandres, dans cette atmosphère conviviale, que La Gantoise a esquissé ses exploits européens et que RTSsport.ch a rencontré Danijel Milicevic, un des héros de l'épopée du club belge en Ligue des champions.

Personne n'attendait les "Buffalos" en huitième de finale de la C1. Et pourtant, ils y sont, prêts à chasser les loups de Wolfsburg après avoir éliminé en phase de groupes l'Olympique lyonnais ainsi que Valence. A quelques jours du premier acte de ce duel contre l'équipe de Ricardo Rodriguez et Diego Benaglio (blessé), le 17 février dans la "Cité des Comtes", le Tessinois d'origine bosnienne a le sourire accroché aux lèvres, le regard rieur. Courtois, calme et pesant ses mots, le milieu de 30 ans apparaît comme un homme comblé, tout à fait épanoui.

"Recommencer à zéro"

RTSsport.ch: Pourquoi être venu jouer en Belgique? C'est un choix plutôt original.

DANIJEL MILICEVIC: Oui, ce n'est pas habituel. J'avais envie de changer un peu de la Suisse, de chercher un nouveau défi. Il y a eu cette proposition en D2 belge à Eupen et j'ai décidé d'accepter, de recommencer à zéro. Après avoir passé cinq mois sans contrat en Suisse, je voulais autre chose (ndlr: il a signé à l'AS Eupen en janvier 2009).

RTSsport.ch: Ce pari s'est avéré gagnant.

DANIJEL MILICEVIC: Oui, il y a eu plusieurs étapes. J'ai fêté deux promotions (en 2009 avec l'AS Eupen, puis en 2012 avec le Sporting Charleroi). Il y a ensuite eu le titre avec La Gantoise (2015) et maintenant je joue la Ligue des champions. Qu'est-ce que vous voulez de mieux (rires)?

Le no77 des "Buffalos" n'a pas manqué de souligner l'engouement du public pour le football dans le plat pays. [Jasper Jacobs - AFP]Le no77 des "Buffalos" n'a pas manqué de souligner l'engouement du public pour le football dans le plat pays. [Jasper Jacobs - AFP]

RTSsport.ch: Vous parlez de La Gantoise. Comment s'est passé votre arrivée dans le club où vous êtes devenu un joueur important, voire le meilleur selon certains médias belges.

DANIJEL MILICEVIC: Très bien. J'étais heureux de signer ici (en janvier 2014). Le club venait de construire le nouveau stade (inauguration de la Ghelamco Arena en juillet 2013). Il avait mis en place une belle équipe. Puis, le système de jeu apporté par le coach Hein Vanhaezebrouck correspondait bien à mes caractéristiques. Je pense que j'ai réussi à m'imposer car c'est un vestiaire très calme. Il n'y a pas de grandes stars, nous travaillons tous bien ensemble et nous faisons preuve d'humilité. Ca, c'est une chose très importante pour moi.

"Un vestiaire très calme"

RTSsport.ch: L'ambiance est donc excellente dans le vestiaire.

DANIJEL MILICEVIC: Elle est magnifique. Et cela se voit sur le terrain, où chacun est à sa place et sait ce qu'il doit faire.

RTSsport.ch: Et l'ambiance autour du club? Vous êtes reconnu en ville?

DANIJEL MILICEVIC: Oui, nous sommes reconnus dans toute la ville et même dans tout le pays. Les stades sont quasiment toujours pleins, il y a beaucoup, beaucoup d'ambiance partout. La Ligue des champions offre une grosse visibilité. Il y a aussi cette adrénaline dans l'air depuis que Marc Wilmots est à la tête de l'équipe de Belgique (2012). Les Diables sont très forts. Tout le pays est derrière eux. Cela apporte beaucoup de choses positives au football belge, avec aussi le niveau du championnat, de clubs comme Anderlecht, le Standard de Liège.

"J'adore la ville de Gand"

RTSsport.ch: Vous évoquiez le niveau de la Jupiler Pro League (1ère division belge). Est-il comparable à celui de la Super League en Suisse?

DANIJEL MILICEVIC: C'est difficile à dire. Je regarde de temps à autre des matches à la télévision. Peut-être qu'il y a ici un peu plus d'intensité dans le jeu. Et c'est plus équilibré, même si Anderlecht part toujours favori. Et tout le monde peut prendre des points à tout le monde. En Suisse, il y a le FC Bâle qui domine vraiment.

RTSsport.ch: Pour revenir à la ville de Gand au-delà du foot. Vous vous y plaisez?

DANIJEL MILICEVIC: J'adore! J'habite dans le centre ville. Ce n'est vraiment pas monotone (rires). C'est une ville jeune, car il y a beaucoup d'étudiants. On trouve de nombreux excellents restaurants, beaucoup de choses à visiter. Il y a toujours quelque chose à faire. C'est très actif. La ville est vraiment superbe. Les bâtiments, les canaux...

"Il faut aussi profiter parfois"

RTSsport.ch: Une ville qui a l'air très festive, avec, bien sûr, les traditionnelles bières belges. Ce n'est pas trop difficile d'y être sportif d'élite?

DANIJEL MILICEVIC: Non (rires). Nous sommes des professionnels et nous nous fixons des limites. Ceci étant, il ne faut pas rester enfermé entre quatre murs tout le temps. Il faut aussi profiter parfois (rires).

RTSsport.ch: Plus sérieusement, la ville et surtout le club s'apprêtent à vivre un moment particulier avec ce duel contre Wolfsburg. Un tirage favorable?

DANIJEL MILICEVIC: Ce n'est pas forcément très sexy comme tirage, mais au niveau sportif, c'est la seule équipe avec laquelle nous pouvons un peu rivaliser. Il y avait des joueurs qui espéraient tomber contre un gros morceau. Tous les grands, ou presque, étaient là. Mais bon... les plus anciens comme moi sont plutôt satisfaits car nous avons l'occasion de faire quelque chose. Nous sommes en tous les cas très contents, très fiers. Le foot belge n'avait plus eu un représentant en huitième de la C1 depuis un moment (Anderlecht avait atteint la deuxième phase de groupes en 2000-2001). Ce seront des matches pleins!

Propos recueillis à Gand par Ludovic Perruchoud - Twitter @LPerruchoud

Publié Modifié

Parcours de Danijel Milicevic

Né le 5 janvier 1986 à Bellinzone

Professionnel depuis 2004

Milieu offensif

2004-2006 FC Lugano (27 matches, 4 buts)

2006-2008: Yverdon-Sport (72/6)

2009-2011: KAS Eupen (72/16)

2011-2014: Sporting Charleroi (79/10)

2014-...: La Gantoise (71/18)

2 sélections avec la Suisse M19 (1 but), 8 avec la Suisse M20 (1) et 2 avec la Suisse M21 (0).

Palmarès:
Champion de deuxième division belge en 2012 avec le Sporting Charleroi
Champion de première division belge en 2015 avec La Gantoise
Vainqueur de la Supercoupe de Belgique en 2015 avec La Gantoise