Modifié

Bâle: éviter la gifle au Camp Nou

Le FC Bâle a découvert le majestueux Camp Nou. [Keystone]
Le FC Bâle a découvert le majestueux Camp Nou. [Keystone]
Ridiculisé 0-5 à domicile il y a 15 jours, le FC Bâle se rend à Barcelone "la queue entre les jambes". Les Rhénans chercheront à ne pas repartir ridiculisés du Camp Nou.

Point d'orgue d'une campagne européenne qui tourne au cauchemar,
le déplacement du FC Bâle au Camp Nou de Barcelone (mardi/20h45) ne
débouchera vraisemblablement pas sur une surprise. Avec trois
défaites en autant de parties dans cette Ligue des champions, les
Rhénans chercheront avant tout à ne pas être ridicules, comme ils
l'avaient été il y a deux semaines à St Jacques.

Bâle devra boucher les espaces

Après le très sec 5-0 de l'aller, comment Christian Gross
parviendra-t-il à insuffler à ses joueurs le début d'une flamme?
"Nous allons essayer de faire mieux", répond-il avant de
développer. "Il nous faudra être plus compacts, plus proches de
nos adversaires pour boucher les espaces."
Et Ivan Ergic
d'abonder dans ce sens. "C'est clair qu'une défaite 5-0 te
marque. Mais nous sommes tous bien décidés à tout
donner."


Pour le 50e match européen de l'histoire du FCB, le défi aurait
difficilement pu être plus beau à relever. D'autant que le Barça
vogue en pleine euphorie, avec à son compteur 11 succès de rang
pour un goal-average de 38-8 (3,45 buts de moyenne par rencontre)!
"Nous prenons beaucoup de plaisir à jouer", explique
Andres Iniesta. "Nous sommes dans une bonne dynamique, à nous
d'en profiter pour trouver le meilleur rendement
possible."

Le Barça va-t-il battre son record "européen"?

Ivan Ergic et Christian Gross tout sourire lors de la conférence de presse. [Reuters]Ivan Ergic et Christian Gross tout sourire lors de la conférence de presse. [Reuters] Les Catalans paraissent
toutefois plus concernés par la défense de leur première place de
la Liga que par la partie contre Bâle, comme en témoignent les
questions des médias espagnols tournées presque exclusivement sur
le championnat. Une presse locale qui se demande, d'ailleurs, si
Barcelone va profiter de la venue des Bâlois pour battre son record
de la plus large victoire européenne (8-0 contre Limassol en 1982
et Puchov en 2003)...

Le gouffre qui sépare les deux formations fait craindre que les
Suisses seront rapidement dépassés. D'autant que Barcelone, en
championnat, a frappé 15 fois dans le premier quart d'heure sur ses
28 réussites. Josep Guardiola se veut pourtant poli. "Ce n'est
pas parce que c'était facile à l'aller que ça le sera au retour. En
football, il faut toujours travailler."
L'entraîneur catalan
va même jusqu'à décrire le FCB comme "une équipe forte"
qui a clairement le niveau d'une formation de D1 ibérique.

Une escapade "blaugrana" à Pampelune

"La passion, le respect de l'adversaire et le travail, c'est
ça la base du succès en sport"
, continue encore Guardiola. Qui
s'est envolé avec tous ses joueurs et son staff à Pampelune, lundi
après midi, pour l'enterrement du père de Juan Carlos Unzue,
l'entraîneur des gardiens blaugrana. Pas sûr que cette escapade
pénible de 400 km eut été au programme si c'était le Real Madrid
qui s'était dressé sur la route du Barça mardi...

si/dbu

Publié Modifié

Barcelone - Bâle MA 2045

Equipes probables

Barcelone: Valdes; Alves, Piqué, Puyol, Sylvinho; Iniesta, Touré, Hleb; Messi, Bojan, Henry.

Bâle: Costanzo; Zanni, Ferati/Abraham, Marque, Safari; Huggel; Carlitos, Ergic, Perovic, Stocker; Streller.

Arbitre: Tudor (Rou).

Notes: Barcelone sans Milito ni Abidal (blessés), Bâle sans Chipperfield (blessé).

.

Ligue des champions, groupe C

1.Barcelone 3/9

2.Sporting 3/6

3.S.Donetsk 3/3

4.Bâle 3/0

Le FC Bâle sans Abraham?

Pour rappel, une seule formation s'est qualifiée pour la phase suivante de la Ligue des champions après avoir perdu ses trois premiers matches: Newcastle en 2002/03, année de l'épopée bâloise. Mais les Magpies semblaient autrement mieux armés que les Rhénans pour renverser cette montagne-là.

Des Rhénans qui, de retour en 4-1-4-1, devront en outre peut-être se passer des services du défenseur central Abraham, malade et remplacé le cas échéant par Ferati. Tant et si bien que si les Bâlois doivent encore nourrir quelques prétentions, il s'agira plutôt d'accrocher la troisième place synonyme de basculement en Coupe UEFA au printemps.

Dans cette optique, un succès du Sporting du Portugal à domicile contre Shakhtar Donetsk laisserait aux Rhénans l'espoir de passer devant les Ukrainiens, en cas de victoire supérieure à 2-1 contre ceux-ci dans trois semaines à l'Olympiyskiy.