Modifié

Portugal-Suisse: Djourou: "il nous a manqué de l'agressivité"

Déçus, les Helvètes veulent vite se tourner vers les barrages. [ Jean-Christophe Bott - Keystone]
Déçus, les Helvètes veulent vite se tourner vers les barrages. [ Jean-Christophe Bott - Keystone]
Portugal
2 - 0
Suisse
Tête basse, enfouie pour Haris Seferovic sous le capuchon de son survêtement, les joueurs de l'équipe de Suisse n'ont pu masquer leur déception au moment de passer devant les médias avant de rejoindre leur bus. Pas question toutefois de fuir la réalité, ni de remettre en cause le beau parcours accompli après la défaite 2-0 au Portugal, synonyme de barrages.

JOHAN DJOUROU: Nous n'étions pas aussi présents que d'habitude. Il nous a manqué peut-être de l'agressivité ou de cette petite niaque qui aurait pu faire la différence sur les cinq dernières minutes de cette première mi-temps où nous prenons un but malheureux.

Avant le but, les choses étaient sous contrôle. Le but est... c'est un carambolage. Yann (Sommer) sort, la balle passe quand même, je suis au marquage et au final ça rentre. Il faut accepter. Mais il ne faut pas voir que le négatif. Je pense qu'il n'y a pas beaucoup d'équipes qui vont faire les barrages avec 27 points. Il faut garder la tête haute et entrer avec beaucoup d'envie dans ces barrages de novembre.

Qualifications, Portugal – Suisse (2-0): l’interview de Vladimir Petkovic après la rencontre [RTS]
Qualifications, Portugal – Suisse (2-0): l’interview de Vladimir Petkovic après la rencontre / Football / 2 min. / le 10 octobre 2017

YANN SOMMER: (à propos du 1-0) Je n'ai pas revu l'action. Le centre était très fort devant le but et je suis sorti car je ne savais pas s'il y avait un joueur portugais derrière. Ca s'est passé très vite. Ce but fait beaucoup de mal, car on était pas mal jusque là.

En première mi-temps on a perdu trop de ballons, alors qu'on avait le temps. Les 20 premières minutes de la deuxième mi-temps ont été difficiles, on n'était jamais sur l'homme. On a fait une belle phase de qualifications. Aujourd'hui, le Portugal était la meilleure équipe. Il y a deux matches très importants qui arrivent. On savait que la route pour aller en Russie ne serait pas simple. On va tout donner pour que la Suisse aille en Russie.

STEPHAN LICHTSTEINER: On a fait une bonne première mi-temps jusqu'à ce qu'on encaisse ce but. C'est malheureux car on était bien en place. On a été en difficulté dans le premier quart d'heure au retour des vestiaires. On a pris le 2-0 et après, c'était fini.

C'est difficile, mais on n'a pas le temps de pleurer. On a une deuxième occasion de nous qualifier avec le barrage. Il faut bien se préparer et retirer le positif de ce qu'on a fait jusqu'ici. Il faut également analyser notre deuxième mi-temps de ce soir car nous n'étions pas à notre niveau.

Qualifications, Portugal – Suisse (2-0): la première réaction de Denis Zakaria après la défaite [RTS]
Qualifications, Portugal – Suisse (2-0): la première réaction de Denis Zakaria après la défaite / Football / 1 min. / le 10 octobre 2017

GRANIT XHAKA: La déception est là, mais nous devons l'oublier dès demain. Nous avons maintenant deux matches pour aller en Russie, cela sera deux matches passionnants. Jusqu'à la 40e minute, nous avons tenu tête au Portugal. Ils ne se sont pratiquement pas créé d'occasion jusqu'au but. Etre mené juste avant la pause fait toujours mal. En deuxième période, le Portugal était plus présent et a mérité de gagner.

C'est décevant de devoir jouer un barrage alors que nous finissons la phase qualificative avec 27 points. Mais nous devons rester positifs. L'équipe a beaucoup de qualité, même si nous ne l'avons pas montré sur ce match. Nous ferons tout pour aller en Russie

"Certain que nous allons réussir"

BREEL EMBOLO: Ce n'était pas le match qu'on voulait. On l'a bien contrôlé jusqu'au but. On savait que cela serait très difficile pour nous à 1-0, cela leur a donné de la confiance. Ce n'est pas une déception. On a gagné le match aller 2-0 chez nous et ce soir on perd 2-0 à l'extérieur. C'était un match difficile. Le Portugal a été poussé par ses supporters et a évolué à 110%.

Ce n'est pas fini, on a encore deux matches pour nous qualifier. On a fait de bonnes qualifications, on veut rester positif. Il faut analyser ce qui n'a pas marché et regarder devant.

"Nous restons fiers de notre parcours"

XHERDAN SHAQIRI: C'est dur d'analyser ce qu'il s'est passé directement après le match. Je crois que nous avons réussi une belle phase de qualification avec neuf victoires, mais cela ne suffit pas. C'est le football... Nous passerons par les barrages. Mais je reste certain que nous allons réussir à nous qualifier pour la Coupe du monde.

C'était un gros test pour nous. Nous savions que nous pouvions le faire après avoir remporté l'aller. Mais c'est compréhensible de perdre chez le champion d'Europe, surtout si on leur laisse trop d'occasions. Les barrages? On ne sait jamais ce qu'il peut se passer sur deux matches. Nous sommes déçus ce soir, mais nous restons fiers de notre parcours et positifs.

"Le but nous a coupé les jambes"

FRANCOIS MOUBANDJE: C'était un match frustrant pour l'équipe. Ils ont bien joué et ils ont été efficaces, mais cela fait mal de perdre sur ce score. Nous commençons bien, mais le but nous coupe les jambes. Si nous avions pu arriver à 0-0 à la mi-temps, nous serions revenus sur le terrain avec encore plus de rage. Mais il faut admettre que le Portugal était bien en place, surtout en seconde période et que cela était vraiment compliqué pour nous de trouver des solutions face à eux.

FABIAN SCHÄR: La déception est naturellement énorme. Nous avons fait d'excellentes qualifications, nous méritions mieux. Je pense que tout s'est plutôt bien passé jusqu'au but, après cela a été beaucoup plus difficile.

Lisbonne, Axel David & Ludovic Perruchoud - @axel_david7 & @LPerruchoud

A lire aussi: Un sort cruel mais logique pour la sélection de Petkovic

Publié Modifié

Portugal-Suisse 2-0 (1-0)

41e Djourou (autogoal) 1-0. 57e André Silva 2-0.

Portugal: Rui Patricio; Cédric, José Fonte, Pepe, Eliseu (68e Antunes); Bernardo Silva, Moutinho, William, Joao Mario (91e Danilo); André Silva (75e André Gomes), Ronaldo.

Suisse: Sommer; Lichtsteiner, Schär, Djourou, Rodriguez; Freuler (46e Zakaria), Xhaka; Shaqiri, Dzemaili (66e Zuber), Mehmedi (66e Embolo); Seferovic.

Arbitre: Cüneyt Çakır/TUR
Estadio da Luz: 61'566 spectateurs

Notes: la Suisse sans Gelson Fernandes, Edimilson Fernandes, Behrami et Bürki, blessés. Avertissements: 27e Freuler. 45e Eliseu. 69e Zakaria.

Qualifs Mondial 2018, Groupe B

Portugal - Suisse 2-0 (1-0)
Hongrie - Iles Féroé 1-0 (0-0)
Lettonie - Andorre 4-0 (2-0)

Classement (07.10)
1. PORTUGAL 10/27
2. Suisse 10/27
3. Hongrie 10/13
4. Iles Féroé 10/9
5. Lettonie 10/ 7
6. Andorre 10/ 4

Barrages

Barragistes têtes de série
Suisse
Italie
Danemark
Croatie

Barragistes non têtes de série
Eire
Irlande du Nord
Suède
Grèce

Tirage le 17 octobre à 14h00 à Zurich