La raison de ce léger recul est simple: pour les succès contre Andorre (3-0) et en Lettonie (3-0), il n'y avait pas beaucoup de points à gagner, puisque ces deux adversaires figuraient au classement FIFA du mois d'août aux 129e et 131e places. En outre, le succès acquis contre le Portugal en septembre 2016 a perdu un peu de sa valeur douze mois après.


 

ats/mat