Modifié

UEFA Euro 2016: Granit Xhaka, le roc de l'équipe de Suisse

Le no 10 de l'équipe de Suisse réussit un bon début d'Euro. [Kieran McManus - AFP]
Le no 10 de l'équipe de Suisse réussit un bon début d'Euro. [Kieran McManus - AFP]
Enfin dépositaire du jeu de l'équipe de Suisse, Granit Xhaka peut enfin prendre son envol. Véritable patron des deux premiers duels de l'Euro, la nouvelle recrue d'Arsenal sera l'une des clés du match contre la France dimanche à Lille.

Elu meilleur joueur des deux rencontres initiales, le milieu semble bien parti pour acquérir une nouvelle dimension. Il a touché 232 ballons jusqu'à présent dans le tournoi, soit près de soixante de plus que ses partenaires les plus prolifiques en la matière.

L'ancien poulain de Lucien Favre au Borussia Mönchengladbach est loin d'en faire n'importe quoi puisqu'il réussit près de 90% de ses passes, une statistique plus que remarquable. Elle l'est d'autant plus que le patron de la sélection helvétique est monté en puissance à l'image de son équipe et a tenté 26 longues balles, dont 19 ont atterri sur le joueur visé.

De plus en plus en confiance, Xhaka joue plus volontiers vers l'avant et se trouve à l'origine de nombre d'offensives helvétiques. Pas de quoi lui faire enfler les chevilles pour autant. "Cela m'est égal, j'aurais préféré gagner le match", a-t-il ainsi déclaré en référence à son statut de meilleur joueur du 1-1 contre la Roumanie.

Epée de Damoclès

Soigné dans ses passes, élégant, il est également l'un des Helvètes qui tente le plus sa chance. Las, il n'a pas été aussi en réussite dans ses tirs. Comme la plupart de ses coéquipiers, le troisième homme dans la hiérarchie des capitaines après Stephan Lichtsteiner et Valon Behrami ne rechigne pas non plus à la tâche défensive.

Il a ainsi marqué les esprits pour son engagement, notamment face à son frère Taulant lors de la première rencontre face à l'Albanie. Il a cependant écopé d'un carton jaune contre la Roumanie et évoluera donc, comme Fabian Schär, Breel Embolo et Behrami, avec une épée de Damoclès sur la tête.

"Je me réjouis de les retrouver"

Un avertissement contre les Français le priverait du huitième de finale en cas de qualification. Gageons que le numéro 10 helvétique ne jouera pas avec le frein à main pour autant. Car le joueur le plus cher de Suisse - son transfert de Gladbach à Arsenal est évalué à quelque 45 millions d'euros -, aura à coeur de briller face à deux de ses futurs coéquipiers, Laurent Koscielny et Olivier Giroud.

"Je me réjouis de les retrouver", a-t-il souri. "Mais pour l'instant, je ne pense pas à Arsenal. Je représente mon pays et l'Euro est ma priorité". Quand bien même ses futurs partenaires chez les Gunners seraient laissés au repos par Didier Deschamps, Xhaka espère être à l'heure au rendez-vous.

Marquer l'Euro de son empreinte

S'il ne tarit pas d'éloges sur l'effectif adverse, il sait aussi toute l'importance que peut revêtir une bonne performance au-delà de la qualification. "Cela va être dur, oui. Ils ont beaucoup d'excellents joueurs. Mais ce duel peut avoir de l'influence pour la suite. Gêner l'un des favoris au titre n'est pas anodin. Il faudra que tout se passe au mieux pour nous."

Ce match ne sera pas dénué d'enjeu pour lui aussi. Parfois comparé à Bastian Schweinsteiger ou encore Toni Kroos, le milieu de 23 ans rêve assurément de marquer l'Euro de son empreinte avant de poser ses valises à Londres.

Lille, Ludovic Perruchoud - Twitter @LPerruchoud

Publié Modifié

UEFA Euro 2016, groupe A

France - Roumanie 2-1 (0-0)
Albanie - Suisse 0-1 (0-1)
Roumanie - Suisse 1-1 (1-0)
France - Albanie 2-0 (0-0)
Roumanie - Albanie 19.06 21h00
Suisse - France 19.06 21h00

Classement (15.06)
1. France 2/6
2. Suisse 2/4
3. Roumanie 2/1
4. Albanie 2/0

1.+ 2. -> 1/8 4 meilleurs 3. -> 1/8