Modifié

UEFA Euro 2016: Yann Sommer monte au front

Sommer espère faire taire les critiques au sujet de l'équipe de Suisse à l'Euro. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Sommer espère faire taire les critiques au sujet de l'équipe de Suisse à l'Euro. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Réserviste à la Coupe du monde 2014, Yann Sommer s'apprête à disputer avec l'Euro 2016 en France sa première phase finale dans la peau d'un titulaire. Avec un premier objectif: vaincre le scepticisme ambiant autour de l'équipe de Suisse.

A 27 ans, le natif de Morges vient de livrer deux saisons remarquables à Mönchengladbach."On ressent à chaque instant cette soif de victoire à tous les étages du club, souligne-t-il. Les fans sont derrière nous. Ils témoignent d'un soutien sans faille. Ils savourent vraiment chacune de nos victoires."

Yann Sommer rêverait de baigner dans la même ambiance en sélection. Seulement, les deux défaites concédées en mars en Irlande (1-0) et face à la Bosnie-Herzégovine (2-0) ont suscité des commentaires très acides. Le gardien accepte la critique, mais il ne goûte que très modérément à cette propension de tout remettre en question après ces deux faux pas.

"Nous sommes sur la bonne voie"

"J'ai le sentiment qu'il y a des personnes qui attendent la moindre défaite pour nous sauter dessus, glisse-t-il. Je ne m'explique pas ce scepticisme, cette réserve à notre égard. Depuis 2004, l'équipe de Suisse n'a connu qu'un seul véritable échec: cette troisième place du tour préliminaire de l'Euro 2012 derrière l'Angleterre et le Monténégro. On oublie trop facilement que beaucoup de choses ont été très bien faites. Que nous sommes sur la bonne voie comme le match de samedi à Genève face à la Belgique l'a démontré."

Mais comment expliquer une telle défiance ? Attendons-nous trop de cette équipe de Suisse. "Je ne sais pas vraiment, lâche Yann Sommer. Peut-être devons-nous nous rapprocher encore plus des fans ? Mais quand je vois l'accueil qui nous a été réservé à Genève et l'euphorie du public de Lugano lors des entraînements ouverts au Cornaredo, je me dis que l'équipe de Suisse bénéficie tout de même d'une belle cote d'amour."

ats/jbla

Publié Modifié

Le souvenir de 2011

Avec Granit Xhaka, Yann Sommer a disputé l'Euro M21 en 2011 au Danemark qui avait vu la Suisse se hisser en finale contre l'Espagne. "Il y a cinq ans, on a vu jusqu'où pouvait aller une équipe lorsque tous ses joueurs s'entraident pour le bien commun."

En 2011, le sélectionneur Pierluigi Tami avait réalisé une sorte d'union sacrée. Aujourd'hui, Yann Sommer estime que Vladimir Petkovic en est également parfaitement capable. "Il réalise un travail de premier ordre sur le terrain, glisse-t-il. Son apport dans la vie sociale de l'équipe est également déterminant."

Mondial 2018: Suisse-Portugal à Bâle

L'équipe de Suisse entamera sa campagne qualificative pour la Coupe du Monde 2018 en Russie à Bâle. Suisse - Portugal, le premier match de qualification du groupe B, aura lieu le mardi 6 septembre 2016 à 20h45 au Parc St-Jacques.

La Hongrie, les Îles Féroé, la Lettonie et Andorre sont les autres adversaires des Helvètes dans cette campagne.

Equipe de Suisse, programme

Matches amicaux
25.03, Dublin: Eire - Suisse 1-0 (1-0)
29.03, Zurich: Suisse - Bosnie 0-2 (0-1)
28.05, Genève: Suisse - Belgique 1-2 (1-1)
03.06, Lugano: Suisse - Moldavie

UEFA Euro 2016, groupe A:
11.06, Lens: Albanie - Suisse
15.06, Paris: Roumanie - Suisse
19.06, Lille: Suisse - France

1. Albanie 0/0 (0-0)
2. France 0/0 (0-0)
3. Roumanie 0/0 (0-0)
4. Suisse 0/0 (0-0)

Equipe de Suisse, la liste des 23

GARDIENS: BÜRKI/Dortmund, HITZ/Augsburg, SOMMER/Mönchengladbach.

DEFENSEURS: DJOUROU/Hamburg, ELVEDI/Mönchengladbach, LANG/Bâle, LICHTSTEINER/Juventus, MOUBANDJE/Toulouse, RODRIGUEZ/Wolfsburg, SCHÄR/Hoffenheim, VON BERGEN/YB.

MILIEUX ET ATTAQUANTS: BEHRAMI/Watford, DERDIYOK/Kasimpasa, DZEMAILI/Genoa, EMBOLO/Bâle, FERNANDES/Rennes, FREI/Mayence, MEHMEDI/Leverkusen, SEFEROVIC/Francfort, SHAQIRI/Stoke, TARASHAJ/GC, XHAKA/Mönchengladbach, ZAKARIA/YB.