Modifié

Equipe de Suisse: Petkovic ne pense pas tout bouleverser

Travailler dans la continuité de Hitzfeld semble tenir à coeur au nouveau sélectionneur national. [Alexandra Wey - Keystone]
Travailler dans la continuité de Hitzfeld semble tenir à coeur au nouveau sélectionneur national. [Alexandra Wey - Keystone]
Vladimir Petkovic ne désire pas chambouler l'organisation de l'équipe de Suisse pour l'instant. Le nouvel entraîneur s'est exprimé sur son désir de poursuivre avec le groupe mis en place par son prédécesseur Ottmar Hitzfeld.

"Le dernier mois a été avant tout consacré à un travail d'observation. Mon assistant Antonio Manicone et moi-même avons vu de nombreux matches et rendu visite à beaucoup de joueurs. Je vais désormais contacter ceux que je ne voulais pas déranger au cours de leurs vacances. Je suis jusqu'ici resté volontairement en retrait, et ai surtout effectué diverses analyses afin de me préparer à la tâche qui m'attend. Je vais également exposer quelques idées jusqu'au premier rassemblement, le 1er septembre."

De nouvelles idées à diffuser

"Je reprends en main une bonne équipe, qui possède une assise solide. Il n'y a donc pas besoin de grand bouleversement. Il s'agit plus de mettre en place mon concept tactique. Peu importe si nous alignerons une défense à trois ou à quatre joueurs. Nous témoignerons du plus grand respect face à chacun de nos adversaires et allons chercher à prendre le jeu à notre compte et à nous montrer dominateurs."

Aucun grand changement à venir

"Entre 30 et 35 joueurs rentrent en ligne de compte. Si quelqu'un ne joue pas dans son club, cela ne signifie pas automatiquement qu'il n'est pas sélectionnable. Chaque cas sera traité de manière différente. Mais le fait de ne pas jouer en club aura évidemment une influence sur le long terme. Nous n'avons pas le temps de modifier quoi que ce soit avant le premier match des éliminatoires de l'Euro face à l'Angleterre. C'est pourquoi Diego Benaglio demeure notre gardien titulaire. Il a démontré qu'il était un véritable leader. Et Gökhan Inler sera notre capitaine.

si/bond

Publié Modifié

Petkovic perd son préparateur physique

Collaborateur de Vladimir Petkovic jusque-là, le préparateur physique Paolo Rongoni a décidé de ne pas le suivre en Suisse.

Selon une information de la "Neuen Zürcher Zeitung", Rongoni restera en Italie et sera en charge des joueurs de l'AS Roma pour la saison à venir.
Le deuxième de la dernière saison de Serie A est entraîné par le Français Rudi Garcia, qui avait déjà collaboré avec Rongoni lorsqu'il a entraîné Le Mans.

Rongoni, qui a déjà travaillé en Suisse avec Sion, Servette et Lugano, était sous contrat la saison dernière tout comme Petkovic avec la Lazio Rome.