Modifié

Yann Sommer défendra la cage helvétique en Tunisie

Yann Sommer obtient sa chance dans la cage helvétique. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Yann Sommer obtient sa chance dans la cage helvétique. [Jean-Christophe Bott - Keystone]
Privé de Diego Benaglio (suspendu) en mars à Chypre, Ottmar Hitzfeld a tranché: il alignera Yann Sommer mercredi à Sousse en match amical contre la Tunisie (18h15). La hiérarchie des gardiens de la sélection semble de moins en moins nette.

Bien entendu, Hitzfeld joue la montre. "La hiérarchie des gardiens reste la même, à savoir: 1. Benaglio, 2. Wölfli et 3. Sommer, assure-t-il. Mais il est vrai que Wölfli est mis sous pression par Sommer." Son choix trahit cependant le fond de la pensée du sélectionneur, lequel avait pourtant réaffirmé en août dernier que le portier des Young Boys était le remplaçant attitré de Benaglio, devant son homologue du FC Bâle.

"Benaglio ne jouera aucun des deux amicaux (ndlr: la Suisse ira en Grèce en février), détaille Hitzfeld. Mercredi, ce sera Sommer, afin qu'il emmagasine de l'expérience. Je ne peux rien dire pour les rencontres de l'année prochaine. Il faudra faire un point de la situation. Wölfli a déjà réalisé de très bonnes prestations avec nous, je sais de quoi il est capable."

La tentative de l'Allemand de ménager le gardien d'YB est louable. Mais difficile de ne pas considérer ce choix et les explications de ce choix comme annonciatrices d'une probable rocade entre le Soleurois et le natif de Morges.

"Je suis prêt", dit Ziegler

Nassim Ben Khalifa (devant) et Reto Ziegler auront droit à du temps de jeu à Sousse. [Steffen Schmidt - Keystone]Nassim Ben Khalifa (devant) et Reto Ziegler auront droit à du temps de jeu à Sousse. [Steffen Schmidt - Keystone]Soucieux de peaufiner les automatismes naissants de son équipe, Hitzfeld ne bouleversera pas son onze de départ face aux Tunisiens. Ainsi a-t-il confirmé Eren Derdiyok en pointe, laissant tout de même entrevoir la possible entrée en cours de match du "Tunisien" Nassim Ben Khalifa. Seul changement majeur, la titularisation au poste de latéral gauche de Reto Ziegler qui, barré depuis plus d'un an par Ricardo Rodriguez, aura une belle opportunité à saisir.

"Je suis prêt !, scande le Vaudois. Je ne ressens jamais de pression en arrivant sur un terrain, que du plaisir. Mais il est vrai que c'est une belle chance qui s'offre à moi."

Le joueur du Lokomotiv Moscou a déjà payé un bien lourd tribut à son expulsion contre le Pays de Galles en octobre 2011. "Ce carton rouge m'a fait mal, il a fait mal à toute l'équipe et, depuis, tout a changé pour moi en sélection", estime un Ziegler qui doit profiter au maximum de cette opportunité, d'autant que Rodriguez est en ce moment dans une mauvaise posture à Wolfsburg.

Mauvais timing pour Dzemaili

Seul tracas pour Ottmar Hitzfeld dans la préparation de cette partie, le cas de Blerim Dzemaili. Relégué sur le banc au profit du tandem Inler-Behrami - ses deux coéquipiers de Naples -, le Zurichois aurait dû disputer toute la partie contre la Tunisie. "Mais il a déjà joué 90 minutes dimanche et, comme Behrami est suspendu pour ce week-end en Serie A, il va sans doute encore jouer 90 minutes dans quelques jours, prévoit Hitzfeld. Je dois le ménager car ce ne serait pas lui rendre service que de l'aligner tout le match." Dzemaili pourrait par exemple débuter mercredi avant de céder sa place à la pause.

Il est également vraisemblable de voir à l'oeuvre le néophyte Izet Hajrovic, ne serait-ce que pour remplacer dans le dernier quart d'heure un Xherdan Shaqiri qui doit faire face à un calendrier chargé et à une immense concurrence au Bayern Munich.

Pour rappel, une entrée de l'ailier aux origines bosniennes ne suffirait pas pour autant à en faire un international suisse pour de bon. Le réglement de la FIFA stipule en effet que les bi-nationaux doivent disputer un match de compétition pour être définitivement considérés comme appartenant à l'une ou l'autre des équipes nationales..

si/dbu

Publié Modifié

Tunisie - Suisse, équipes probables (14.11, 18h15)

Tunisie: Mathlouti; Yahia, Ifa, Abdennour, Gharbi; Zouhair Dhaoudi, Saihi, Hammami, Darragi; Harbaoui, Jemâa.

Suisse: Sommer; Lichtsteiner, Djourou, Von Bergen, Ziegler; Dzemaili, Behrami; Shaqiri, Xhaka, Barnetta; Derdiyok.

Stade olympique, Sousse.
Arbitre: Fleischer (Gha).

La sélection suisse

Gardiens: Diego Benaglio (né en 1983/Wolfsburg/48 sélections/0 but), Yann Sommer (1988/Bâle/1/-), Marco Wölfli (1982/Young Boys/11/-).

Défenseurs: Johan Djourou (1987/Arsenal/37/1), Timm Klose (1988/Nuremberg/4/-), Stephan Lichtsteiner (1984/Juventus/53/2), Ricardo Rodriguez (1991/Wolfsburg/10/-), Steve Von Bergen (1983/Palerme/31/-), Reto Ziegler (1986/Lokomotiv Moscou/31/1).

Milieux et attaquants: Tranquillo Barnetta (1985/Schalke 04/65/10), Valon Behrami (1985/Naples/37/2), Nassim Ben Khalifa (1992/Grasshopper/3/-), Eren Derdiyok (1988/Hoffenheim/43/7), Blerim Dzemaili (1986/Naples/23/0), Gelson Fernandes (1986/Sporting du Portugal/40/2), Izet Hajrovic (1991/Grasshopper/-/-), Gökhan Inler (1984/Naples/62/6), Admir Mehmedi (1991/Dynamo Kiev/13/1), Xherdan Shaqiri (1991/Bayern Munich/23/6), Granit Xhaka (1992/Borussia Mönchengladbach/14/3).

Programme de l'équipe de Suisse

Qualifications Mondial 2014
Slovénie- Suisse 0-2 (0-1)
Suisse - Albanie 2-0 (1-0)
Suisse - Norvège 1-1 (0-0)
Islande - Suisse 0-2 (0-0)

Chypre - Suisse 23.03.13
Suisse - Chypre 08.06.13
Suisse - Islande 06.09.13
Norvège - Suisse 10.09.13 Oslo
Albanie - Suisse 11.10.13
Suisse - Slovénie 15.10.13

Matches amicaux
Croatie - Suisse 2-4 (1-2)
Tunisie - Suisse 14.11 18h15 Sousse
Grèce - Suisse 06.02.13