Modifié

Un statut de favori à assumer

Shaqiri et Rodriguez seront titulaires pour les débuts de l'équipe de Suisse dans ces qualifications. [STEFFEN SCHMIDT - Keystone]
Shaqiri et Rodriguez seront titulaires pour les débuts de l'équipe de Suisse dans ces qualifications. [STEFFEN SCHMIDT - Keystone]
Une fois n'est pas coutume, l'équipe de Suisse aborde les qualifications en vue de la Coupe du monde 2014 dans le costume de favori. Sur le papier du moins. Premier acte, vendredi du côté de Ljubljana, contre la Slovénie. 

Désireux de faire oublier une campagne ratée qui les a privés du dernier Euro, Shaqiri et Cie semblent avoir les cartes en mains pour être du voyage au Brésil. A condition d'assumer ce rôle d'équipe à battre dans le groupe E.                                         

Capable de se transcender face aux grosses équipes, la Suisse peut également connaître des sorties de route contre des formations moins huppées.

Le dernier exemple en date est ainsi éloquent. Victorieuse avec la manière de l'Allemagne (5-3) en mai dernier, laNati s'était piteusement inclinée contre la Roumanie 1-0 dans la foulée.   

Benaglio est plus que jamais le gardien numéro un de la sélection suisse. [PATRICK B. KRAEMER - Keystone]Benaglio est plus que jamais le gardien numéro un de la sélection suisse. [PATRICK B. KRAEMER - Keystone]Une constance à trouver                                    

Dès lors, le fait d'évoluer dans un groupe de qualifications qui ne comprend aucun ténor peut-il se retourner contre la formation d'Ottmar Hitzfeld? Non. A condition de faire preuve de constance,un élément qui lui a cruellement fait défaut par le passé.  

A elle aussi de tirer des leçons de l'échec de sa dernière campagne afin de ne pas répéter les mêmes erreurs et    d'éviter des couacs comme celui subi au Monténégro (défaite 1-0).    

Attention au faux-départ     

Pour répondre aux espoirs qu'elle suscite, l'équipe de Suisse devra avant tout effectuer un départ fructueux et éviter de revivre l'entame des qualifications pour l'Euro 2012. Deux revers d'entrée de jeu avaient plombé les espoirs de Barnetta et ses coéquipiers.                                       

Traînée comme un boulet, cette entame catastrophique avait placé la Nati le dos au mur à chacune de ses sorties qui ont suivi.                                   

Le faux-pas à Ljubljana, vendredi, est donc fortement déconseillé. Un succès, en revanche, permettrait aux Helvètes d'afficher clairement leurs ambitions et d'affirmer encore un peu plus leur statut de favoris dans leur groupe. 

Ziegler: "Avoir une mentalité de gagneur"

RETO ZIEGLER: Nous avons un bel objectif devant nous avec le Brésil en ligne de mire. Une Coupe du monde là-bas, c'est particulier. Nous avons des choses à nous faire pardonner et nous avons les qualités pour y parvenir.                                         

On nous place dans la peau du favori, à nous de ne pas sous-estimer nos adversaires. Il n'y aura pas de match facile. Il faut avoir une mentalité de gagneur, c'est ce qui compte. La Slovénie constitue un excellent test. Nous avons prouvé qu'on pouvait gagner contre tout le monde, mais aussi perdre contre tout le monde. A nous d'être plus réguliers.

JOHAN DJOUROU: Nous sommes conscients de nos qualités, il faut travailler dans cette direction. Si nous parvenons à utiliser notre jouerie, il n'y aura  aucun problème. Nous avons les épaules suffisamment solides pour supporter la pression, notamment celle des médias.                                       

STEVE VON BERGEN: Il est très important d'apprendre de nos erreurs passées. Nous avons à coeur de bien commencer car il est difficile de courir après les points perdus. J'ai entendu dire que notre groupe était facile. Il est à notre portée, mais tout sauf facile. Il faut être conscient qu'il y aura des   moments où on va souffrir. 

Hitzfeld: "Nous avons hâte de commencer"      

Barnetta est le joueur le plus capé de l'effectif actuel avec 62 sélections. [Keystone]Barnetta est le joueur le plus capé de l'effectif actuel avec 62 sélections. [Keystone]STEPHAN LICHTSTEINER: Après avoir manqué l'Euro, nous devons absolument nous qualifier pour la Coupe du monde. Nous avons beaucoup progressé, notamment au niveau offensif. Il sera primordial de bien commencer, mais je suis positif. Le match face à la Slovénie sera compliqué, mais je ne pense pas qu'il y ait un match idéal pour commencer.                                          

TRANQUILLO BARNETTA: Il n'y a pas beaucoup d'écart entre nous et les autres équipes. Je pense que la clé sera d'être régulier durant toutes les qualifications et pas seulement contre la Slovénie. Si on y arrive, on sera en mesure de nous qualifier. 

OTTMAR HITZFELD: Ne pas aller à l'Euro était une grande déception. Nous avons donc hâte de commencer cette nouvelle campagne. Je suis très optimiste. C'est très important de débuter par un succès. La Slovénie est une équipe très   dangereuse, surtout à domicile.                                             

Si nous sommes les favoris du groupe?  Nous avons été chanceux de ne pas tomber sur une grosse équipe. Mais je dirais que nous sommes trois à pouvoir viser la 1ère place. A nous de prouver que nous avons les moyens d'y parvenir.

de Ljubljana, Axel David                                       

Publié Modifié

Ce sera sans Gavranovic

L'attaquant de Zurich souffre en effet d'un problème musculaire. Le Tessinois reste toutefois dans le groupe d'Ottmar Hitzfeld. Il pourrait être rétabli pour le match de mardi à Lucerne contre l'Albanie. A Ljubljana, l'auteur d'un doublé contre la Croatie, aurait commencé la rencontre sur le banc en raison du retour de Derdiyok. Mais mardi à Lucerne, il pourrait vraiment tenir un rôle déterminant si les Suisses ne parvenaient pas à ouvrir le score rapidement.

La sélection suisse

Gardiens: Benaglio. Sommer. Wölfli.

Défenseurs: Djourou. Lichtsteiner. Nef. Rodriguez. Rossini. Von Bergen. Ziegler.

Demis et attaquants: Barnetta. Behrami. Derdiyok. Drmic. Dzemaili. Fernandes. Gavranovic. Inler. Mehmedi. Shaqiri. Stocker. Winter. Xhaka.


Le programme:

Qualifications Mondial 2014
Slovénie- Suisse 07.09 20h30 Ljubljana
Suisse - Albanie 11.09 20h30 Lucerne
Suisse - Norvège 12.10 20h30 Berne
Islande - Suisse 16.10 18h30 Reykjaik

Suisse - Chypre 23.03.13
Chypre - Suisse 08.06.13
Suisse - Islande 06.09.13
Norvège - Suisse 10.09.13 Oslo
Albanie - Suisse 11.10.13
Suisse - Slovénie 15.10.13

Matches amicaux
Croatie - Suisse 2-4 (1-2)
Tunisie - Suisse 14.11
Grèce - Suisse 06.02.13