Modifié

Six points d'ici mardi soir

Gelson Fernandes et Cie sont ambitieux. Leurs fières paroles se traduiront-elles sur le terrain? [Urs Flüeler - Keystone]
Gelson Fernandes et Cie sont ambitieux. Leurs fières paroles se traduiront-elles sur le terrain? [Urs Flüeler - Keystone]
Prendre six points d'ici mardi soir: tel est l'objectif avoué de l'équipe de Suisse pour l'entame de sa campagne dans le tour préliminaire de la Coupe du monde 2014.

Ce vendredi à Ljubljana face à la Slovénie et mardi à Lucerne contre l'Albanie, la victoire est impérative selon les joueurs. "Lors de nos deux dernières campagnes, nous avions raté notre entame, se souvient Stephan Lichtsteiner. Nous avions pu rattraper le coup la première fois en gagnant en Grèce. Mais pas la seconde fois. Je ne veux pas revivre ce genre de situation extrême.

"Assumer notre statut"

Comme ses coéquipiers, le défenseur de la Juventus veut croire que cette équipe de Suisse "new look" qui est née un après-midi de juin 2011 à Wembley sera à la hauteur des espoirs qu'elle suscite. "Le temps est venu d'assumer notre statut, poursuit Gelson Fernandes. Nous avons des joueurs qui jouent dans des grands clubs. A eux de montrer la voie." Il appartiendra donc aux Djourou, Lichtsteiner, Behrami, Inler et autre Shaqiri de donner le ton vendredi à Ljubljana.

Même si elle s'est qualifiée pour les Coupes du monde 2002 et 2010 et pour l'Euro 2000, la Slovénie est une équipe très largement à la portée de la Suisse. Les dix rangs qui séparent les deux équipes au classement FIFA 23e place pour la Suisse, 33e pour la Slovénie, traduisent une évidente réalité.

La Slovénie sans sa vedette

Samir [Roberto Candia - Keystone]Samir [Roberto Candia - Keystone]La Slovénie sera par ailleurs privée vendredi de son meilleur joueur, le gardien de l'Inter Samir Handanovic qui se remet d'une opération au ménisque. Elle ne possède plus aujourd'hui des joueurs aussi emblématiques que furent Srecko Katanec et Zlatko Zahovic. Selon Steve Von Bergen, le danger pourrait venir de son coéquipier de Palerme Jasmin Kurtic, un demi offensif "très fort dans le un-contre-un".

La victoire 4-2 obtenue à Split a conforté Ottmar Hitzfeld dans ses choix. Le 4-2-3-1 est bien "le" système qui convient le mieux à son équipe. Dans un rôle de 9,5 qu'il ne tient pas dans son club, Granit Xhaka a pleinement répondu à l'attente du sélectionneur. Ottmar Hitzfeld a également été rassuré par la performance de Djourou malgré son statut de remplaçant à Arsenal. Enfin, il a pu mesurer toute l'importance du labeur de Behrami à mi-terrain. Le nouveau joueur du Napoli possède cette faculté de porter tout de suite le jeu vers l'avant. Son entente avec Shaqiri sur le flanc droit valorise toute l'équipe.

si/tai

Publié Modifié

La sélection suisse

Gardiens: Benaglio. Sommer. Wölfli.

Défenseurs: Djourou. Lichtsteiner. Nef. Rodriguez. Rossini. Von Bergen. Ziegler.

Demis et attaquants: Barnetta. Behrami. Derdiyok. Drmic. Dzemaili. Fernandes. Gavranovic. Inler. Mehmedi. Shaqiri. Stocker. Winter. Xhaka.

Programme

Qualifications Mondial 2014
Slovénie- Suisse 07.09 20h30 Ljubljana
Suisse - Albanie 11.09 20h30 Lucerne
Suisse - Norvège 12.10 20h30 Berne
Islande - Suisse 16.10 18h30 Reykjaik

Suisse - Chypre 23.03.13
Chypre - Suisse 08.06.13
Suisse - Islande 06.09.13
Norvège - Suisse 10.09.13 Oslo
Albanie - Suisse 11.10.13
Suisse - Slovénie 15.10.13

Matches amicaux
Croatie - Suisse 2-4 (1-2)
Tunisie - Suisse 14.11
Grèce - Suisse 06.02.13