Modifié

La Suisse s'incline et se dirige gentiment vers la sortie

Emeghara et ses coéquipiers n'ont pas été très inspirés face à la Corée du Sud.  [PETER KLAUNZER

 - Keystone]
Emeghara et ses coéquipiers n'ont pas été très inspirés face à la Corée du Sud. [PETER KLAUNZER - Keystone]
Au terme d'une rencontre très décevante pour son 2e match du tournoi olympique, l'équipe de Suisse s'est inclinée 2-1 contre la Corée du Sud. Avec cette défaite, les hommes de Pierluigi Tami se retrouvent au bord du gouffre et devront montrer un tout autre visage lors de leur dernier match de poule s'ils désirent poursuivre l'aventure.

Ce mercredi à Cardiff, la Suisse devra s'imposer par deux buts d'écart devant le Mexique pour se qualifier pour les quarts de finale. Après son nul contre le Gabon (1-1) et cette défaite devant la Corée du Sud, un tel scénario semble improbable. La sélection de Pierluigi Tami manque, en effet, à la fois de caractère et de talent pour poursuivre l'aventure lors de ces Jeux de Londres.

La défense helvétique mise à mal

Dans une rencontre qui fut trop longtemps fermée, les Suisses se sont inclinés sur des réussites de Park Chu-Young (57e) et de Kim Bok-Yung (64e). Deux buts évitables dans la mesure où le premier a été favorisé par un marquage trop large de Schaer et le second par une déviation malheureuse de Frei. Mais deux buts qui ont logiquement récompensé le labeur des Coréens dont l'emprise sur la rencontre fut indéniable.

Les Suisses n'auront fait illusion que quatre minutes. A la 60e, Emeghara égalisait de la tête sur un service de Rodriguez. Ce but galvanisait pendant quelques instants une équipe beaucoup trop timide. Seulement, le 2-1 de Kim Bok-Yung avec une volée qui ne laissait aucune chance à Benaglio, devait replonger les Suisses dans leur léthargie.

Frei et Mehmedi méconnaissables

Excellents il y a treize mois lors de l'Euro M21 au Danemark, Fabian Frei et Admir Mehmedi ont évolué comme des âmes en peine à Coventry. Le Bâlois et l'attaquant du Dynamo Kiev ont, semble-t-il, perdu cette insouciance qui les caractérisait l'an dernier aux côtés d'un Xherdan Shaqiri, lequel se permettait il est vrai toutes les audaces. "Orpheline" du nouveau joueur du Bayern Munich, la Suisse a vraiment fait peine à voir contre des Coréens qui étaient loin pourtant de présenter un jeu extraordinaire.

Au sein d'une équipe dans laquelle ne figuraient pas Hochstrasser et Affolter, les satisfactions furent rares. Seul en fait Diego Benaglio a été à la hauteur de l'événement. Ses coéquipiers ont tous connu des "blancs" qui, à l'arrivée, expliquent le pourquoi de cette défaite. Ainsi en défense, Fabian Schär fut excellent jusqu'à cette fatidique 57e minute lorsqu'il n'a pas senti Park surgir dans son dos. En attaque, Emeghara a certes marqué un but superbe mais a multiplié les mauvais choix. Averti après seulement 20 secondes de jeu pour un coup de coude, Kasami a mis trop de temps avant de donner enfin sa pleine mesure.

Un "immense" chantier

Pierluigi Tami devra trouver les bons mots pour remobiliser ses troupes.   [PETER KLAUNZER

 - Keystone]
Pierluigi Tami devra trouver les bons mots pour remobiliser ses troupes. [PETER KLAUNZER - Keystone]

si/scho

Publié Modifié

Corée du Sud - Suisse 2-1 (0-0)

57' CY. Park 1-0, 60' Emeghara 1-1, 64' BK. Kim 2-1.
Suisse: Benaglio; Rodriguez, Schaer, Klose, Morganella; Abrashi; Zuber (71'Drmic), F.Frei, Kasami (85'Wiss), Emeghara; Mehmedi.

Tournoi de football olympique, groupe B

Mexique - Corée du Sud 0-0
Gabon - Suisse 1-1 (1-1)

Mexique - Gabon 2-0 (0-0)
Corée du Sud - Suisse 2-1 (0-0)

Corée du Sud - Gabon 01.08 18h00
Mexique - Suisse 01.08 18h00

CLASSEMENT (29.07)

1. Mexique 2 1 1 0 2- 0 4
2. Corée du Sud 2 1 1 0 2-1 4
3. Suisse 2 0 1 1 2- 3 1
4. Gabon 2 0 1 1 1- 3 1