Modifié

La Suisse de Tami a été plutôt gâtée à Wembley

Pierluigi Tami peut s'estimer plutôt heureux du tirage au sort.  [BADRI KETILADZE - Keystone]
Pierluigi Tami peut s'estimer plutôt heureux du tirage au sort. [BADRI KETILADZE - Keystone]
La Suisse figure dans le groupe B, avec le Mexique, la Corée du Sud et le Gabon dans le tournoi olympique de Londres. Les joueurs de Pierluigi Tami débuteront la compétition par une rencontre face à leur adversaire africain, le 26 juillet.

Le tirage au sort du tournoi olympique n'a pas été trop cruel pour la Suisse. Elle affrontera le Mexique, la Corée du Sud et le Gabon. La Suisse a évité le Brésil. L'équipe de la star Neymar (9 buts en qualification) veut remporter l'unique titre qui manque à son palmarès. Le principal adversaire de Benaglio et ses coéquipiers devrait être le Mexique, vainqueur de la zone CONCACAF. La Suisse pourrait toutefois déjà avoir obtenu une place en quart de finale avant ce dernier match.


La sélection dirigée par Pierluigi Tami entrera dans le bal le 26 juillet à Newcastle contre le Gabon. Trois jours plus tard, la Suisse sera opposée à la Corée du Sud à Coventry. Enfin le 1er août, elle affrontera le Mexique à Cardiff. Les deux premiers de ce groupe seront qualifiés pour les quarts de finale.


Benaglio [Keystone]Benaglio [Keystone]Deux mois pour apprendre

"Pour l'instant, nous ne savons pratiquement rien de nos adversaires, explique Pierluigi Tami. Nous avons deux mois devant nous pour mesurer leurs forces et leurs faiblesses". Le Tessinois ne veut pas ainsi parler d'un tirage favorable, qui a été effectué par l'ancien joueur brésilien Ronaldo qui fut médaillé de bronze en 1996 à Atlanta dans un tournoi remporté par le Nigeria.


Les trois adversaires de la Suisse ont un point commun: ils se sont tous les trois qualifiés en terminant à la première place de leur confédération respective. "Cela plaide pour eux, glisse Pierluigi Tami. Mais notre objectif demeure bien sûr la qualification pour les quarts de finale. Disputer les Jeux olympiques sera une expérience unique. Nous voudrons la vivre le plus longtemps possible".


Le Mexique sera redoutable

Sur le papier, le Mexique se profile comme l'adversaire le plus redoutable. Les Mexicains ont gagné leurs cinq matches de qualification de la zone CONCACAF. Alan Pulido (UNAL Tigres) et Marco Fabian (Chivas) ont tous deux inscrit cinq buts lors de cette campagne. La question désormais est de savoir si les Mexicains aligneront lors de ce tournoi leurs deux joyaux, Carlos Vela (Real Sociedad) et Javier Hernandez (Manchester United).


La Corée du Sud disputera pour la septième fois le tournoi olympique. En revanche, il s'agira d'une grande "première" pour le Gabon dirigé par l'ancien entraîneur des Young Boys Gernot Rohr. Champion d'Afrique M23 en 2011, le Gabon possède un attaquant de grande classe en la personne du Stéphanois Pierre-Emerick Aubameyang. "La Corée du Sud et le Gabon sont, je crois, deux équipes très bien armées sur le plan athlétique et qui privilégient un jeu rapide, poursuit Pierluigi Tami. Nous devons pleinement respecter ces deux adversaires."


si/ag


Publié Modifié

Les groupes

Groupe B
Mexique, Corée du Sud, Gabon, SUISSE

Matches de la Suisse
26.07 à Newcastle: SUISSE - Gabon
29.07 à Coventry: SUISSE - Corée du Sud
01.08 à Cardiff: SUISSE - Mexique

Groupe A
Angleterre, Uruguay, Emirats Arabes Unis, Sénégal

Groupe C
Brésil, Bélarus, Nouvelle-Zélande, Egypte

Groupe D
Espagne, Honduras, Japon, Maroc

Les deux premiers de chaque groupe qualifiés pour les quarts de finale.

La liste des 50 sélectionnés

GARDIENS (6):
* Diego Benaglio (Wolfsburg). Roman Bürki (Grasshoppers). Joël Mall (Aarau). Benjamin Siegrist (Aston Villa). * Yann Sommer (Bâle). * Marco Wölfli (Young Boys).

DEFENSEURS (16):
François Affolter (Werder Brême). Loris Benito (Zurich). * Gaetano Berardi (Sampdoria). Fabio Daprelà (Brescia). Mickaël Facchinetti (Chievo Vérone). * Timm Klose (Nuremberg). Philippe Koch (Zurich). Raphael Koch (Zurich). Michel Morganella (Novara). * Alain Nef (Young Boys). Ricardo Rodriguez (Wolfsburg). Jonathan Rossini (Sampdoria). Fabian Schär (Wil). * Philippe Senderos (Fulham). Silvan Widmer (Aarau). Taulent Xkaka (Grasshoppers).

MILIEUX (19):
Amir Abrashi (Grasshoppers). Vulnet Basha (Sion). * Valon Behrami (Fiorentina). Oliver Buff (Zurich). * Moreno Costanzo (Young Boys). Gianluca D'Angelo (Bellinzone). Fabian Frei (Bâle). Kerim Frei (Fulham). Izet Hajrovic (Grasshoppers). * Xavier Hochstrasser (Lucerne). Patjim Kasami (Fulham). Michael Lang (Grasshoppers). * Fabian Lustenberger (Hertha Berlin). * Pirmin Schwegler (Eintracht Francfort). Xherda Shaqiri (Bâle). Valentin Stocker (Bâle). Alain Wiss (Lucerne). Sebastian Wüthrich (Sion). Granit Xhaka (Bâle).

ATTAQUANTS (9):
Nassim Ben Khalifa (Young Boys). Josip Drmic (Zurich). Innocent Emeghara (Lorient). Mario Gavranovic (Mayence). Admir Mehmedi (Dynamo Kiev). Haris Seferovic (Lecce). Nico Siegrist (Aarau). Nzuzi Toko (Grasshoppers). Steven Zuber (Grasshoppers).

* = né avant le 1er janvier 1989 (trois joueurs autorisés.