Modifié

La Suisse reprend des couleurs

Fabio Daprelà a bétonné la défense helvétique. [Dominic Favre - Keystone]
Fabio Daprelà a bétonné la défense helvétique. [Dominic Favre - Keystone]
La Suisse M21 se devait de gagner. A Sion, les hommes de Pierluigi Tami ont fait mieux, en inscrivant 4 buts, par 4 joueurs différents, à la Croatie (4-0), lors de leur deuxième match de qualifications à l'Euro 2013.

L'entraîneur Pierluigi Tami peut dire un double merci à Rolf Feltscher. Contrairement à son frère Frank, le défenseur de Parme avait refusé fin août une sélection avec l'équipe A du Venezuela, le pays de sa mère.


Mais non content d'être fidèle aux M21 helvétiques, le cadet des Feltscher a aussi été l'homme qui a sonné le réveil des Rougets. Grâce à un débordement rageur, le latéral droit était à l'origine du premier but suisse, marqué dans un fauteuil par Steven Zuber à la 8e minute.


Mis sur orbite par leur remuant défenseur, les Suisses pouvaient alors contrôler la partie, avant de se lâcher en fin de match. Critiqué par Tami après le nul de Tallinn, le secteur offensif s'est bien repris, signant même un festival dans la dernière demi-heure. Toko marquait d'un superbe tir à 20 mètres (62e), tandis que Kasami (79e) et Seferovic (81e) étaient à la conclusion de contre-attaques dignes de tous les manuels.


Un groupe en construction

"Après le 1-0, nous avons un peu souffert. Mais l'équipe est restée solidaire et nous n'avons accordé quasiment aucune occasion aux Croates. Nous avons ensuite repris le jeu à notre compte et j'ai apprécié notre efficacité devant le but", a déclaré Pierluigi Tami, après le succès le plus net des M21 depuis près de quatre ans (5-0 contre l'Estonie en novembre 2007).


Cette Suisse M21 nouvelle version et à forte composante zurichoise (7 titulaires lundi évoluent au FCZ ou à GC) enchaînera ses éliminatoires à l'Euro 2013 avec un double affrontement contre la Géorgie (7 octobre à Tbilisi, 10 novembre à Lugano).


Une banderole inutile

Elle ira ensuite défier l'Espagne (14 novembre), pour le choc de ce groupe 5 mais aussi la revanche de la finale du dernier Euro M21.


Côté croate, la messe est déjà quasiment dite dans ces éliminatoires avec zéro point en deux matches. A Tourbillon, ce sont moins les joueurs que leurs rares supporters qui ont fait parler d'eux. Ces derniers ont déployé une banderole de soutien à l'ancien général Ante Gotovina, condamné en 2008 à 24 ans de prison pour ses crimes lors de la guerre en ex-Yougoslavie. Les délégations croate et suisse se sont empressées de condamner ce calicot à la fin de la rencontre.


si/hdel


Publié Modifié

Qualifications Euro 2013, Gr. 5

Suisse - Croatie 4-0 (1-0)
8'Zuber, 62'Toko, 79'Kasami, 81'Seferovic.

Suisse: Buerki; R.Feltscher, P.Koch, Affolter, Daprelà; Schoenbaechler, Buff (80'Wiss), Kasami, Toko; Zuber (86'R.Koch), Drmic (65'Seferovic).

Tourbillon: 3800 spectateurs

Classement (05.09)
1. Espagne 2/6
2. Suisse 2/4
3. Géorgie 3/3
4. Estonie 1/1
5. Croatie 2/0

Vendredi 7 octobre: Géorgie - Suisse (à Tbilissi).
Jeudi 10 novembre: Suisse - Géorgie (à Lugano).
Lundi 14 novembre: Espagne - Suisse.
Samedi 2 juin 2012: Croatie - Suisse.
Jeudi 6 septembre 2012: Suisse - Espagne.
Lundi 10 septembre 2012: Suisse - Estonie.

La sélection M21

Gardiens: BÜRKI/GC DEANA/Sion SIEGRIST/Aston Villa

Défense: AFFOLTER/YB DAPRELA/Brescia R.FELTSCHER/Parme P.KOCH/Zurich R.KOCH/Zurich

Milieu et attaque: BUFF/Zurich DRMIC/ Zurich KAMBER/Lausanne KASAMI/Fulham PRIJOVIC/Sion SCHÖNBÄCHLER/Zurich SEFEROVIC/Xamax TOKO/GC WISS/Lucerne WÜTHRICH/Xamax ZUBER/GC