Modifié

FIFA Coupe du monde 2018: la Suisse éliminée sans gloire par une solide Suède

Les Suisses abattus après leur élimination. [Laurent Gillieron - Keystone]
Les Suisses abattus après leur élimination. [Laurent Gillieron - Keystone]
Suède
1 - 0
Suisse
Immense déception et contre-performance pour l'équipe de Suisse, une nouvelle fois battue (1-0) en 8es de finale de la Coupe du monde. La sélection de Vladimir Petkovic n'a pas réussi à se défaire d'une Suède qui a fait la différence à la 66e par Emil Forsberg.

Face à un adversaire valeureux mais aussi bien limité, la Suisse a cédé à la 66e. Emil Forsberg a trouvé l'ouverture après avoir provoqué un décalage pour armer une frappe que le malheureux Manuel Akanji a déviée dans ses propres filets.

La Suisse n'a pas fait assez pour mériter de disputer samedi à Samara les quarts de finale de la Coupe du monde. Sur ce match, la sélection de Petkovic n'a pas été la hauteur des immenses attentes qu'elle a pu susciter depuis 2 ans dans le pays.

Muraille défensive

Face à la Suède, la Suisse a bénéficié de la plus belle chance. A la 38e minute, Zuber signait une véritable offrande pour Dzemaili. A 12 mètres de la cage, le Zurichois ne cadrait pas.

Petkovic lançait Seferovic et Embolo dans la bataille pour tenter de recoller au score. Mais face à un adversaire aussi solide sur le plan défensif, égaliser s'apparentait à une mission impossible.

A lire aussi: "C'est une immense déception"

Les tops et les flops de l'équipe de Suisse face à la Suède

ats/sey

Publié Modifié

Des regrets...

L'aventure s'est donc arrêtée à St-Pétersbourg pour une équipe qui quittera la Russie avec une montagne de regrets derrière elle. Elle ne retrouvera sans doute jamais une occasion aussi belle d'écrire l'histoire, pour reprendre la formulation de son entraîneur et de ses joueurs.

Ce qu'elle a écrit dans l'ancienne capitale impériale lors de ce 8e de finale ne fut qu'une prose bien triste. A l'image du match de Granit Xhaka, l'homme qui aurait dû illuminer son jeu.

Behrami en veut plus

Valon Behrami a délivré un message clair: non, le Tessinois n'a pas l'intention de quitter l'équipe de Suisse. "J'ai encore des buts à atteindre avec cette équipe".

L'avenir en rouge et blanc du joueur âgé de 33 ans était incertain à l'abord de ce Mondial, le 4e du Tessinois. "Je pense avoir encore des choses à donner à l'équipe", a ajouté Behrami, international à 83 reprises.

Huitièmes de finale (30.06-03.07)

Haut du tableau
FRANCE - Argentine 4-3 (1-1)
URUGUAY - Portugal 2-1 (1-0)
BRESIL - Mexique 2-0 (0-0)
BELGIQUE - Japon 3-2 (0-0)

Bas du tableau
Espagne - RUSSIE tb 3-4 (ap 1-1)
CROATIE - Danemark tb 3-2 (ap 1-1)
SUEDE - Suisse 1-0 (0-0)
Colombie - ANGLETERRE tb 1-2 (0-0)

Suède - Suisse 1-0 (0-0)

66'Forsberg.

Suède: Olsen; Lustig (82'Krafth), Nilsson-Lindelof, Granqvist, Augustinsson; Claesson, Svensson, Ekdal, Forsberg (82'Olsson); Toivonen, Berg (90'Thelin).

Suisse: Sommer; 93'/Lang, Djourou, Akanji, Rodriguez; Behrami, Xhaka; Shaqiri, Dzemaili (73'Seferovic), Zuber (73'Embolo); Drmic.

Zenit Arena: 57000
Arbitre: Damir Skomina (SLO)