Modifié

FIFA Coupe du monde 2018: Djourou en remplacement de Schär, un choix logique et pertinent

Djourou devrait disputer mardi contre la Suède son premier match du Mondial 2018. [Laurent Gilliéron - Keystone]
Djourou devrait disputer mardi contre la Suède son premier match du Mondial 2018. [Laurent Gilliéron - Keystone]
Alors que le huitième de finale de Coupe du monde contre la Suède se profile à l'horizon, Vladimir Petkovic aura plusieurs choix importants à faire, dont celui du remplacement de Fabian Schär, suspendu, en défense centrale.

Selon toute logique, le sélectionneur de l'équipe de Suisse devrait faire appel à Johan Djourou. Fort de ses 74 sélections, le Carougeois possède une solide expérience avec laquelle le jeune Nico Elvedi ne peut rivaliser.

Le Zurichois de 21 ans n'a joué qu'un match qui compte vraiment du début à la fin, c'était en qualification pour le Mondial contre la Hongrie (succès 3-2), il avait également joué la seconde mi-temps contre Andorre (succès 2-1). Ses 4 autres sélections, le défenseur du Borussia Mönchengladbach les a honorées en amical. Son expérience au plus haut niveau est donc relativement limitée.

Avant d'être "détrôné" par le prometteur Manuel Akanji, le Genevois de 31 ans était lui le no1 aux côtés de Schär. Il a disputé 7 des 12 matches de qualifications pour la Coupe du monde et dans 5 de ces 7 matches, la Suisse n'a pas concédé de but. Il en a manqué 4 en raison de blessures et a été ménagé contre Andorre. Djourou présente également des statistiques intéressantes. Avec lui sur la pelouse, la Suisse n'encaisse en moyenne qu'un but toutes les 104 minutes (toutes les 86 minutes avec Elvedi). Il semble donc tenir la corde puisqu'il offre tant au niveau de l'expérience, si importante pour un match aussi capital, que des statistiques plus de garanties.

>> Notre long format sur le parcours de Johan Djourou: Devenir footballeur... Un rêve, trois trajectoires

Togliatti, Ludovic Perruchoud - Twitter @LPerruchoud

Publié Modifié

Djourou: "je suis plutôt tranquille"

Présent devant la presse samedi soir au stade Torpedo de Togliatti, Johan Djourou a balayé avec beaucoup de sérénité les critiques dont il a fait et fait encore parfois l'objet. "Je ne suis pas du style à trop écouter les critiques ou les choses comme cela", a expliqué le défenseur genevois. "Je suis quelqu'un qui vit au jour le jour et qui ne fais pas forcément attention à tout cela. Je me concentre sur aujourd'hui. On verra si contre la Suède je suis sur le terrain".

"Je suis plutôt tranquille. La décision du coach tombera et nous ferons avec. Depuis le début du tournoi, chacun sait où est sa place et donnera le maximum quand il sera appelé à jouer".

L'analyse de Lucien Favre


Huitièmes de finale (30.06-03.07)

Haut du tableau


France - Argentine 4-3 (1-1)
Uruguay - Portugal 2-1 (1-0)
Brésil - Mexique LU 16h00
Belgique - Japon LU 20h00

Bas du tableau


Espagne - Russie DI 16h00
Croatie - Danemark DI 20h00
Suède - Suisse MA 16h00
Colombie - Angleterre MA 20h00