Modifié

FIFA Coupe du monde 2018: Embolo, l'homme le plus heureux au monde

Breel Embolo voit la vie en rose. [Laurent Gillieron - Keystone]
Breel Embolo voit la vie en rose. [Laurent Gillieron - Keystone]
Après avoir vécu les 24 heures les plus belles de sa vie, Embolo sera-t-il le "match winner" de la Suisse contre la Suède? Le Bâlois abordera en tout cas ce huitième de finale avec une motivation décuplée.

Une motivation qui s'explique en 1er lieu par la naissance de sa petite Nayila, une naissance à laquelle il a pu assister jeudi quelques heures seulement après avoir honoré sa 1re titularisation en Coupe du monde à Nijni Novgorod lors du nul 2-2 contre le Costa Rica qui a qualifié la Suisse pour les 8es de finale.

"Ce fut un moment magnifique. J'ai vraiment eu de la chance de pouvoir le vivre. Maintenant, je dois le mettre de côté. Il y a du travail qui reste à faire ici en Russie."

Durant cet aller-retour au pays, Embolo a eu le temps de prendre conscience de l'enthousiasme suscité par le parcours de l'équipe de Suisse lors de cette Coupe du monde en Russie. "Les gens que j'ai pu croiser m'ont demandé que l'on continue ainsi. Que nous ne devons pas rentrer avant le 16 juillet. Ces 24 heures m'ont insufflé une énergie positive".

ats/fg

Publié Modifié

Huitièmes de finale (30.06-03.07)

Haut du tableau
France - Argentine SA 16h00
Uruguay - Portugal SA 20h00
Brésil - Mexique LU 16h00
Belgique - Japon LU 20h00

Bas du tableau
Espagne - Russie DI 16h00
Croatie - Danemark DI 20h00
Suède - Suisse MA 16h00
Colombie - Angleterre MA 20h00