Publié

FIFA Coupe du monde 2018: les ratés de l'Allemagne en chiffres et en images

L'Allemagne, ici face à la Corée du Sud, a été éliminée de la Coupe du monde. [AP Photo/Sergei Grits - Keystone]
L'Allemagne, ici face à la Corée du Sud, a été éliminée de la Coupe du monde. [AP Photo/Sergei Grits - Keystone]
Qui a le pire rendement offensif? Qui commet le plus de fautes? Qui sont les rois des passes? Quelques chiffres à l'issue de la phase de groupes de la Coupe du monde.

La Mannschaft tire, tire et tire, mais...

En panne d'efficacité offensive, les Allemands ne marquent plus, ou presque. Ils détiennent le record du nombre de tirs (69, dont 20 cadrés) lors de la phase de groupes, qui s'est conclue par leur élimination. Mais la Mannschaft n'a inscrit qu'un but toutes les 35 tentatives. De loin le plus faible rendement du Mondial.

>> Les ratés de l'Allemagne en image:

Meilleure équipe du tournoi à ce jeu-là, la Russie affiche une efficacité 8 fois supérieure à celle de l'Allemagne: un but tous les 4 tirs. La Suisse, malgré l'absence totale de tentative de son principal attaquant de pointe Haris Seferovic, s'en sort plutôt bien. Elle a réalisé 38 tirs (10 cadrés) pour 5 buts, soit une réussite tous les 7 à 8 shoots.

Les Coréens, "bouchers" du Mondial

La palme de l'agressivité revient aux Coréens. Ceux-ci commettent le plus grand nombre de fautes depuis le début du Mondial, 63 au total, soit une faute toutes les 4 minutes et 40 secondes. Les Espagnols, équipe la moins sanctionnée, n'en concède qu'une toutes les 19 minutes 30.

Du côté des "victimes", ce sont les Argentins qui subissent le plus de fautes (54). A l'inverse, l'Egypte a été l'équipe la plus épargnée. Elle n'a obtenu que 21 coups francs, soit presque autant que Neymar à lui seul. Le Brésilien a subi 17 fautes lors des trois matches de poules. Le deuxième joueur le plus rudoyé, Cristiano Ronaldo, en a enduré 13.

L'Espagne, reine des passes

Avec le record du nombre de passes (2294) et le taux le plus élevé de passes réussies (91,1%), l'Espagne, comme à son habitude, survole ces statistiques. Le capitaine Sergio Ramos compte à lui seul 322 passes, et un taux de réussite proche des 96%.

La Suisse, avec 86,1% de réussite (9e des 32 équipes), fait bonne figure. La sélection de Vladimir Petkovic profite de la précision de Valon Behrami, qui a réussi 148 de ses 152 passes tentées (97,4%). Granit Xhaka et Manuel Akanji, à plus de 90%, présentent également une grande assurance dans la transmission du ballon.

Valentin Tombez et Tybalt Félix

Publié