Modifié

FIFA Coupe du monde 2018: la Suisse montre un formidable caractère

Véritable héros de la rencontre, Shaqiri a exposé sa musculature après son but décisif. [Laurent Gilliéron - Keystone]
Véritable héros de la rencontre, Shaqiri a exposé sa musculature après son but décisif. [Laurent Gilliéron - Keystone]
Serbie
1 - 2
Suisse
Quel caractère! La Suisse est allée puiser dans ses tripes pour renverser la Serbie 2-1 après avoir pourtant été menée dès la cinquième minute. Ce succès lui permet de faire un grand pas vers une qualification pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2018.

TOUT UN SYMBOLE. L'histoire est d'autant plus belle que la lumière est venue de Granit Xhaka, d'une frappe absolument magistrale (52e), et de Xherdan Shaqiri, au terme d'un contre éclair conclu seul face au gardien (90e) malgré le retour de Dusko Tosic. Ces deux joueurs aux origines kosovares ont été copieusement sifflés dès l'échauffement par une Baltika Arena majoritairement garnie de Serbes et hostile à tous les Helvètes aux racines balkaniques.

DEUX VISAGES. La Suisse a longtemps souffert face à la puissance physique des Serbes et tout particulièrement celle d'Aleksandar Mitrovic, qui a eu tout loisir de placer une tête victorieuse sur un centre de Dusan Tadic en début de match. En difficulté dans les duels, dans les transitions offensives et dans les 30 derniers mètres adverses, elle a présenté un tout autre visage lors des 45 dernières minutes.

BIS REPETITA. Une fois encore Vladimir Petkovic a dû trouver les mots justes durant la pause. Plus agressifs dans les duels et plus décidés dans le pressing, ses joueurs ont enfin répondu au défi imposé par leurs adversaires du soir au retour des vestiaires. Un peu comme face au Brésil dimanche.

CHANGEMENTS. Le sélectionneur a également procédé à 2 changements clés. L'entrée de Mario Gavranovic (46e) à la place d'un Haris Seferovic quasi transparent et les multiples solutions qu'il a apportées, puis l'apparition de Breel Embolo (73e), pour un Blerim Dzemaili maladroit à la conclusion (10e/30e), et son impact physique ont fait beaucoup de bien aux Helvètes. Tout comme la baisse de régime des joueurs à l'aigle blanc qui ont marqué le pas physiquement dans la dernière demi-heure.

RECORD. Ce match a permis au capitaine Stephan Lichtsteiner de devenir le premier joueur suisse de l'histoire à avoir disputé 9 rencontres de Coupe du monde. Comme ses coéquipiers, il s'est bonifié en seconde période.

La Suisse domine la Serbie 2-1 et prend une option sur les 8es de finale de la Coupe du monde! [Keystone]La Suisse domine la Serbie 2-1 et prend une option sur les 8es de finale de la Coupe du monde! [Keystone]

Kaliningrad, Ludovic Perruchoud - Twitter @LPerruchoud

Publié Modifié

Serbie - Suisse 1-2 (1-0)

5'Mitrovic 1-0, 52'Xhaka 1-1, 90'Shaqiri 1-2.

Serbie: Stojkovic; Ivanovic, Milenkovic, Tosic, Kolarov; Milivojevic (81'Radonjic), Matic; Tadic, Milinkovic-Savic, Kostic (64'Ljajic); Mitrovic.

Suisse: Sommer; Lichtsteiner, Schaer, Akanji, Rodriguez; Behrami, Xhaka; Shaqiri, Dzemaili (73'Embolo), Zuber (94'Drmic); Seferovic (46'Gavranovic).

Kaliningrad: 33'167 spectateurs.
Arbitre: Brych/GER

Avertissements: 33'Milinkovic-Savic. 39'Milivojevic. 47'Matic. 87' Mitrovic. 90'Shaqiri.

Groupe E

Costa Rica - Serbie 0-1 (0-0)
Brésil - Suisse 1-1 (1-0)
Brésil - Costa Rica 2-0 (0-0)
Serbie - Suisse 1-2 (1-0)

Serbie - Brésil 27.06 20h00
Suisse - Costa Rica 27.06 20h00

Classement (22.06)
1. Brésil 2/4
2. Suisse 2/4
3. Serbie 2/3
4.Costa Rica 2/0