Modifié

L'Argentine gagne à Rome sans Messi

L'Argentine de Di Maria a franchi l'obstacle représenté ici par l'Italien Florenzi. [Andrew Medichini - Keystone]
L'Argentine de Di Maria a franchi l'obstacle représenté ici par l'Italien Florenzi. [Andrew Medichini - Keystone]
Même sans Messi, l'Argentine est allée remporter un succès de prestige à Rome contre l'Italie (2-1). Des réussites d'Higuain (20e) et de Banega (49e) ont permis aux Sud-Américains de prendre la mesure des Transalpins, qui ont réduit le score sur une superbe frappe enroulée d'Insigne (76e).

Même sans Messi et Balotelli, blessés, le classique entre Argentins et Italiens a tenu ses promesses, sous l'oeil averti du pape François invité pour l'occasion et grand amateur de football. L'Albiceleste a pu s'appuyer sur Di Maria, excellent, pour offrir un beau spectacle, rapidement concrétisé par l'ouverture du score du néo-Napolitain Higuain.

Opposée au Paraguay, l'Allemagne a laissé entrevoir une étonnante fragilité défensive à Kaiserslautern (3-Les occasions ont été nombreuses à Bruxelles. Witsel défend le ballon devant Ribéry. [Julien Warnand - Keystone]Les occasions ont été nombreuses à Bruxelles. Witsel défend le ballon devant Ribéry. [Julien Warnand - Keystone]3). Menée 0-2 après treize minutes, la Mannschaft a dû cravacher jusqu'à la 75e et l'égalisation de Lars Bender.

Pluie de buts à Wembley

A Wembley, le derby entre l'Angleterre et l'Ecosse a été très disputé (3-2). Les visiteurs ont pris deux fois l'avantage, mais les hommes de Hodgson ont égalisé . Rooney a joué durant 67 minutes sans pouvoir s'illustrer, au contraire de son remplaçant Lambert. L'attaquant de Southampton marquait de la tête (70e) pour sa première sélection, à 31 ans.

A Bruxelles, la Belgique et la France n'ont pas enflammé les spectateurs. Les deux équipes en sont restées à 0-0. C'est le premier nul des Français en 2013 après 3 défaites de suite.

agences/bao

Publié Modifié