Modifié

Le Brésil triomphe dans son Maracana

L'histoire d'amour entre les Auriverde et la Coupe des Confédérations se poursuit. [Kai Pfaffenbach - Reuters]
L'histoire d'amour entre les Auriverde et la Coupe des Confédérations se poursuit. [Kai Pfaffenbach - Reuters]
Porté par une ambiance extraordinaire au Maracana, le Brésil a conquis sa quatrième Coupe des Confédérations (1997, 2005, 2009) en infligeant un sec 3-0 à l'Espagne. Fred, par 2 fois, et le prodige Neymar ont marqué lors de cette finale.

Le Brésil a conforté son statut de favori pour ce Mondial à domicile et est parvenu à stopper la série record d'invincibilité de l'Espagne (29 matches de compétition). La Roja n'a toujours pas réussi à remporter la Coupe des Confédérations.

Le scénario fut un calvaire pour les hommes de Del Bosque, qui a encaissé des buts dès l'entame, en fin de première période et au début de la seconde, et qui a même raté un penalty, tiré à côté par Sergio Ramos (55e) ! Et un carton rouge pour Piqué (68e) !

Enfer espagnol

Enfer espagnol, car ou donc paradis brésilien. "Le Brésil doit se faire respecter à la maison", avait prévenu le sélectionneur Luiz Felipe Scolari. Pour l'Espagne, c'était une maison de correction !

Le onze-type de Luiz Felipe Scolari est arrivé au faîte de sa forme pour le jour J. Enfin, le jour J sera bien une finale au Maracana, mais le 13 juillet 2014 pour la Coupe du monde, l'objectif prioritaire de la Seleçao.

L'Espagne a vécu un véritable calvaire. [Marcos Brindicci - Reuters]L'Espagne a vécu un véritable calvaire. [Marcos Brindicci - Reuters]Neymar sur un petit nuage

Neymar a inscrit un nouveau "golaçao" et a confirmé son ascension avant le grand saut au Barça, Fred a marqué un doublé et rejoint Torres en tête du classement des buteurs (5 réalisations), la paire Paulinho-Luiz Gustavo a totalement annihilé Xavi et considérablement gêné Iniesta, et la défense brésilienne a rendu le secteur offensif espagnol tout simplement inoffensif.

Et quand la machine se remettait en marche, elle butait sur une défense brésilienne en état de grâce.

"J'ai marqué un but mais David Luiz l'a annulé", pourrait ainsi dire Pedro après le sauvetage de l'arrière central (41e) en paraphrasant le mot célèbre de Pelé sur l'arrêt du gardien anglais Gordon Banks au Mondial-1970.

Et le Maracana de scander "David Luiz! David Luiz!", un privilège rare pour un défenseur. Avant de chavirer de bonheur au coup de sifflet final. Et de prendre rendez-vous pour le 13 juillet 2014.

A lire aussi: Buffon offre la troisième place à l'Italie

afp/jbla

Publié Modifié

Coupe des Confédérations - Palmarès:

2013: Brésil. 2009: Brésil. 2005: Brésil
2003: France. 2001: France. 1999: Mexique
1997: Brésil. 1995: Danemark. 1992: Argentine