Modifié

Samuelsson et la passion suédoise

Samuelsson est le dernier entraîneur à avoir amené Rapperswil en playoff. C'était en 2008. [Alessandro della Valle - Keystone]
Samuelsson est le dernier entraîneur à avoir amené Rapperswil en playoff. C'était en 2008. [Alessandro della Valle - Keystone]
Morgan Samuelsson séjourne actuellement en Suède. L'occasion était belle de prendre la température dans le pays de l'ex-entraîneur du HC Sierre et de Rapperswil, à la veille de l'Euro en Pologne et en Ukraine.

De nombreux fans de hockey suisse se souviennent sans doute de la finale 2001 entre Zurich et Lugano. Lors d'un 7e match épique, un attaquant suédois offrait la victoire aux Lions en prolongation en déjouant Cristobal Huet.


Cet attaquant n'était autre que... Morgan Samuelsson (44 ans). Aujourd'hui consultant pour une TV alémanique, il a pris un peu de recul par rapport à la compétition, après avoir entraîné notamment Bolzano (Italie), Rapperswil et Sierre.


Passionné de sport en général comme tout bon Suédois qui se respecte, il a accepté de nous faire prendre la température dans son pays à la veille de l'Euro.


"Tous les Suédois en parlent"

RTSsport.ch: Vous êtes actuellement en Suède. Sent-on la tension y monter?


MORGAN SAMUELSSON: Oui! Chaque jour, la plupart des journaux du pays consacrent une dizaine de pages à l'Euro. En ce moment, c'est le sujet de conversation favori des Suédois, qui sont des gens passionnés de sport. Cela leur permet d'oublier que nos hockeyeurs ont déçu lors du Mondial à Stockholm, en se faisant éliminer en quarts de finale... On peut acheter des maillots de l'équipe nationale presque partout. Je m'en suis d'ailleurs offert un.


RTSsport.ch: Vous regarderez donc tous les matches de l'équipe de Suède à la TV?


MORGAN SAMUELSSON: Tout à fait, avec des amis. J'organiserai des grillades sur la terrasse de ma maison, qui se situe dans le canton de Zurich.


RTSsport.ch: Avez-vous joué au foot?


MORGAN SAMUELSSON: Oui, j'ai pratiqué ce sport jusqu'à l'âge de 15 ans, tout comme le unihockey et le bandy (réd: variante du hockey sur glace). Puis j'ai décidé de me consacrer au hockey à 100%. J'ai cependant continué à suivre le foot, d'autant plus que mon frère Magnus a joué durant 14 saisons en D1 suédoise, entre autres à Örebrö.


RTSsport.ch: Quelles parties des "Bleus-Jaunes" vous ont-elles le plus marqué?


MORGAN SAMUELSSON: Le match pour la 3e place, gagné 4-0 face à la Bulgarie lors du Mondial 1994 aux Etats-Unis, c'était le pied. C'était l'avènement de l'attaquant Henrik Larsson. Par contre, j'étais au stade quand un autre héros de cette épopée, Tomas Brolin, s'était cassé un pied. C'était à Stockholm, lors d'un match de qualification pour l'Euro 96 (réd: en novembre 1994, succès contre la Hongrie 2-0). Par la suite, il n'est jamais redevenu le même, autant à Leeds qu'à Zurich.


"On pardonne tout à Zlatan"

RTSsport.ch: La superstar suédoise à l'heure actuelle, c'est bien sûr Zlatan Ibrahimovic. Comment l'attaquant de l'AC Milan est-il perçu dans votre pays?


Ibra [Björn Larsson - Keystone]
Ibra [Björn Larsson - Keystone]

RTSsport.ch: Quel est votre avis sur le sélectionneur suédois Erik Hamren? Son prédécesseur ne faisait pas l'unanimité.


MORGAN SAMUELSSON: En effet. Lars Lagerbäck préconisait un style de jeu défensif, ennuyeux à mourir. Hamren communique beaucoup avec ses joueurs, et ceux-ci ont plus de plaisir à jouer en sélection. Car le jeu est désormais davantage tourné vers l'offensive.


RTSsport.ch: Pour finir, quel est votre pronostic pour le titre?


MORGAN SAMUELSSON: Ce serait tellement peu original de citer une des grandes nations, genre l'Allemagne ou l'Espagne... Alors le coeur me fait dire... la Suède (rires)!


Propos recueillis par Michaël Taillard


Publié Modifié

Euro 2012 en Pologne et en Ukraine

Groupe D à Kiev et à Donetsk, le programme

France - Angleterre 11.06 18h00
Ukraine - Suède 11.06 20h45
Ukraine - France 15.06 18h00
Suède - Angleterre 15.06 20h45
Angleterre - Ukraine 19.06 20h45
Suède - France 19.06 20h45

La RTS présente en force

Même sans la participation de l'équipe de Suisse, la RTS couvrira l'intégralité de l'Euro 2012. Toutes les rencontres disputées en Pologne et en Ukraine seront retransmises en direct. Reportages, interviews et réactions compléteront l'offre, ainsi que le "Club de l'Euro" diffusé en fin de soirée.

Quatre commentateurs se partageront les matches. Christophe Cerf travaillera sur les rencontres disputées à Gdansk et Varsovie, alors que Yannik Paratte fera celles jouées à Poznan et Wroclaw. En Ukraine, David Lemos et Jean-François Develey se répartiront les matches de Kiev, Lviv, Kharkiv et Donetsk. Dès les quarts de finale, les consultants Yves Débonnaire et Alexandre Comisetti rejoindront les commentateurs sur place.

Les matches seront retransmis sur RTS Deux, sauf la finale proposée sur RTS Un. Le site RTSsport.ch diffusera aussi chaque rencontre, et proposera divers contenus centrés autour de la manifestation.