Modifié

Hitzfeld choisit Senderos

Philippe Senderos est récompensé pour ses deux buts au Luxembourg. [Keystone]
Philippe Senderos est récompensé pour ses deux buts au Luxembourg. [Keystone]
Le sélectionneur national Ottmar Hitzfeld l'a confirmé: c'est bien Philippe Senderos qui jouera en défense centrale aux côtés de Stéphane Grichting contre Israël mercredi à Bâle. Diego Benaglio s'est entraîné.

Un peu contre toute attente, Ottmar Hitzfeld a maintenu sa
confiance à Philippe Senderos. Auteur d'un doublé samedi au
Luxembourg, le Genevois évoluera aux côtés de Stéphane Grichting en
défense centrale ce mercredi à Bâle contre Israël.

"Philippe a bien récupéré. Il ne joue pas dans son club mais
je n'oublie pas qu'il possède une véritable culture de la
gagne,
souligne Ottmar Hitzfeld. Il m'a pleinement rassuré
sur le plan défensif samedi. J'ai lu qu'il était, malgré ses deux
buts, le joueur le plus faible de mon équipe. Je ne partage de loin
pas cet avis! La qualité de son jeu de tête est une arme offensive
qui peut être à nouveau décisive"
. On rappellera que les sept
derniers buts de l'équipe de Suisse ont été inscrits de la
tête.

Benaglio s'est entraîné

Benaglio devrait tenir sa place mercredi à Bâle. [Keystone]Benaglio devrait tenir sa place mercredi à Bâle. [Keystone] Si la préférence accordée à Philippe
Senderos sur Steve Von Bergen constitue une relative surprise, le
retour de Marco Padalino dans le onze de base était attendu. Le
Tessinois remplacera Johan Volanthen pour le second changement
opéré par le sélectionneur par rapport au match de samedi.

Il n'y en aura pas d'autre dans la mesure où Ottmar Hitzfeld
espère disposer d'Alex Frei, de Benjamin Huggel et de Diego
Benaglio. Ces trois joueurs sont revenus malades du Grand
Duché.

Frei et Huggel sont rélablis. A l'isolement pendant deux jours,
Benaglio devrait tout de même être en mesure de tenir sa place. Il
s'est d'ailleurs entraîné mardi soir à Bâle. "Je ne prendrai la
décision que quelques heures avant le match, indique Ottmar
Hitzfeld. Si Diego doit renoncer, c'est Marco Wölfli qui
jouera"
. Le portier des Young Boys se voit ainsi
officiellement intronisé no 2 devant Leoni. Wölfli compte deux
sélections à ce jour, contre la Finlande (1-0) et la Bulgarie
(1-1).

L'appel au public bâlois

L'incertitude qui subsiste quant à la présence de son gardien
n'altère pas les convictions du sélectionneur. "Quels que
soient les joueurs sur le terrain, nous sommes suffisamment forts
pour gagner cette finale devant notre public,
lance-t-il.
Nous savons aussi que nous la gagnerons en cas de match nul. Je
souhaite que mes joueurs montrent d'entrée de jeu du coeur pour
susciter l'enthousiasme des spectateurs. Le public avait été
magnifique contre la Grèce. J'espère qu'il sera à nouveau notre
douzième homme mercredi"
.

Seul entraîneur à avoir conduit deux équipes à la victoire en
Ligue des champions, Ottmar Hitzfeld s'apprête à vivre un grand
moment mercredi soir. "Participer à une Coupe du monde est l'un
de mes rêves. Il peut se concrétiser après cette rencontre,

lâche-t-il. Le réaliser après avoir perdu notre premier match à
domicile contre le Luxembourg apparaît un peu fou. Après cette
défaite, je n'avais qu'une seule crainte: que les quatre ou cinq
dernières rencontres de ce tour préliminaire deviennent sans enjeu
pour la Suisse. Cela aurait été une horreur!"


Ottmar Hitzfeld n'ose pas affirmer que rien n'aurait été possible
sans cette défaite contre le Luxembourg. "Mais elle a eu un
immense mérite: celui de placer les joueurs devant leurs
responsabilités,
explique-t-il. Après ce match, leur
implication fut complètement différente"
.

si/dbu

Publié Modifié

Qualifications Mondial 2010: Europe, groupe 2

Matches du 14 octobre

Suisse - Israël 20h00 en direct sur tsr2, rsr-La 1ère et tsrsport.ch

Les équipes probables:
Suisse: Benaglio; Lichtsteiner, Senderos, Grichting, Spycher; Padalino, Inler, Huggel, Barnetta; Frei, Nkufo.

Israël: Aouate; Ziv, Ben Haim, Strul, Keinan; Colautti, Vermuth, Yadin, Cohen; Benayoun; Barda.

Grèce - Luxembourg 20h00
Lettonie - Moldavie 20h00

Classement (10.10)
1. Suisse 9/20 (18-8)
2. Grèce 9/17 (18-9)
3. Israël 9/15
4. Lettonie 9/14
5. Luxembourg 9/5
6. Moldavie 9/3

Les adieux du sélectionneur israélien
Agé de 65 ans, Kashtan Dror dirigera sans doute à Bâle pour la trente-et-unième et dernière fois Israël. Son sort est scellé. Il paye cash l'échec de ses protégés dans ces éliminatoires de la Coupe du monde 2010.

"Nous avons perdu toutes nos illusions en cédant quatre points contre la Lettonie, explique-t-il. Maintenant, il nous reste une petite chance. Nous nous devons donc de jouer ce match de mercredi avec toute la détermination voulue. Il nous faut également obtenir un résultat postif pour améliorer notre place au classement de la FIFA". Israël est classé au 22e rang. On rappellera que les Israéliens figuraient dans le deuxième chapeau lors du tirage au sort à Durban de ce tour préliminaire, la Suisse dans le troisième.

Kashtan Dror n'ignore rien des forces de l'équipe de Suisse. "Je la suis depuis le match d'ouverture de l'EURO 2008 perdu contre la République tchèque, explique-t-il. J'apprécie tout particulièrement Inler, Huggel, Frei, Nkufo et Lichtsteiner. Ces cinq joueurs forment le coeur de l'équipe. La manière avec laquelle la Suisse a digéré sa défaite contre le Luxembourg fut vraiment étonnante..."

Kashtan Dror a mené à quinze reprises Israël à la victoire. Son plus beau succès fut contre les Russes (2-1) en novembre 2007 pour le compte du tour préliminaire de l'EURO 2008. "Nous n'avions rien à gagner dans ce match. Nous avions joué seulement pour l'honneur du football israélien, se souvient-il. Cela nous avait réussi. J'espère qu'il en sera de même mercredi".