Modifié

Europa League: Villarreal accroche Arsenal et rejoint Manchester United en finale

Gerard Moreno, le joueur de Villarreal, file en finale. [Andy Rain - AP]
Gerard Moreno, le joueur de Villarreal, file en finale. [Andy Rain - AP]
Arsenal
0 - 0
Villarreal
Auteur d'un nul 0-0 sur la pelouse d'Arsenal, Villarreal rejoint Manchester United, battu 3-2 à Rome, en finale de l'Europa League. Ce rendez-vous hispano-anglais aura lieu le 26 mai à Gdansk, en Pologne.

Il n'y aura pas 4 clubs anglais qualifiés pour les 2 finales des Coupes d'Europe. Si Manchester United n'a pas eu de problème à Rome, Arsenal est resté muet contre Villarreal.

La troupe d'Unai Emery, entraîneur en finale de la compétition pour la 5e (!) fois, a su conserver son but d'avance acquis à l'aller (2-1). Les Gunners ont tenté, surtout en 2e mi-temps, mais ils n'ont pas su marquer ce but qui les aurait envoyés en Pologne. Aubameyang a trouvé le poteau à la 79e de la tête.

Xhaka a dû jeter l'éponge

A noter qu'Emery a remporté l'EL à 3 reprises avec Séville (2014, 2015, 2016) et s'était incliné en finale en 2019 avec... Arsenal.

Alors qu'il devait être titularisé sur la gauche de la défense, Granit Xhaka a dû jeter l'éponge lors de l'échauffement. La nature de la blessure n'a pas été divulguée par le staff des Gunners. Le sélectionneur Vladimir Petkovic doit croiser les doigts en espérant que son capitaine ne soit pas éloigné des terrains trop longtemps puisque l'Euro débute le 11 juin.

ats/ace

Publié Modifié

Arteta anéanti, Emery fier

"Nous sommes anéantis, mais il faut féliciter Villarreal qui est en finale. On a tout essayé jusqu'à la dernière minute. Les détails ont fait la différence dans ce match et quand nous avons eu des occasions, on a touché les poteaux deux fois. L'absence de dernière minute de Granit Xhaka sur blessure a totalement changé notre plan de jeu", a reconnu l'entraîneur d'Arsenal Mikel Arteta.

De son côté, son homologue de Villarreal Unaï Emery s'est dit "très fier car nous savons que c'est très important pour nous et qu'Arsenal est une très bonne équipe. On a mérité de jouer cette finale et on va essayer de livrer notre meilleur prestation pour nos supporters et montrer qu'on veut se battre pour ce titre contre Manchester".

ManU dit merci à Cavani et à De Gea

Vainqueur 6-2 de l'AS Roma à l'aller, Manchester United n'a pas eu le temps de se faire peur à l'Olimpico, grâce à l'ouverture de la marque de Cavani (39e), mais son gardien De Gea l'a tout de même sauvé.

Non content d'avoir écarté plusieurs ballons chauds en 1re mi-temps, l'Espagnol a encore réalisé 3 miracles après que la Roma eut pris l'avantage (Dzeko 57e, Cristante 60e). Dans l'enchaînement, Cavani - encore lui! - a égalisé de la tête sur un caviar de Bruno Fernandes. Histoire de composter le billet de ManU à destination de Gdansk, le 3-2 de Zalewski (83e) étant anecdotique.

Demi-finales, matches retour