Modifié

Foot: Emiliano Sala exposé au monoxyde de carbone

L'avion d'Emiliano Sala avait disparu le 21 janvier dernier. [Mark Kerton - Keystone]
L'avion d'Emiliano Sala avait disparu le 21 janvier dernier. [Mark Kerton - Keystone]
Le footballeur argentin Emiliano Sala et son pilote, tous deux décédés en janvier dans le crash de leur avion, ont probablement été exposés à des niveaux "potentiellement mortels" de monoxyde de carbone, ont annoncé mercredi les enquêteurs britanniques.

"Des tests toxicologiques ont révélé que le passager présentait un niveau de saturation élevé en COHb (produit associant le monoxyde de carbone et l'hémoglobine)", a déclaré le bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB) dans un bulletin spécial.

Sala et son pilote, David Ibbotson, se sont écrasés le 21 janvier alors que l'attaquant du FC Nantes rejoignait en avion le club de Cardiff où il venait d'être transféré. Selon l'AAIB, l'intoxication au monoxyde de carbone constitue un risque particulier pour le type d'avion dans lequel les deux hommes voyageaient.

"Il est clair d'après les symptômes que l'exposition au CO peut réduire ou inhiber la capacité d'un pilote à piloter un avion en fonction du niveau d'exposition", explique l'AAIB.

afp/mat

Publié Modifié